Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité du jour : Félix Tshisekedi, secrétaire général adjoint de l'UDPS.

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Paris transformé en parc olympique géant

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

geurre en syrie, mossoul, relations russo-américaines Partie 2

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

remaniement ministeriel, brexit, conseil de l'Europe Partie 1

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pour le président Santos, le désarmement des Farc est un "jour historique"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Gouvernement Philippe II : les technocrates aux manettes ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron, l'Européen

En savoir plus

TECH 24

Passe ton code d'abord !

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Année France-Colombie : le pays andin à l’honneur dans l’Hexagone

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 14/09/2010

Affaire Woerth : Le Monde a-t-il été espionné par l’Elysée ?

Presse française, MARDI 14 SEPTEMBRE. Le quotidien Le Monde va porter plainte contre X pour violation du secret des sources. Ses révélations sur l’affaire Woerth auraient entraîné une enquête du contre-espionnage français. A voir aussi : Villepin et Sarkozy au coude à coude ; Mixité à l’école : la fin du dogme ?

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook

 
Le Monde va porter plainte contre X pour violation du secret des sources. Après des révélations du quotidien en août sur l’affaire Woerth-Bettencourt, «  Les services du contre-espionnage ont été utilisés pour rechercher l'informateur d'un de nos reporters »
 
Le Monde précise : « Les services de la DCRI ont d'abord cherché à cerner le profil de la source potentielle. Parmi les personnes qui pouvaient avoir accès aux procès-verbaux des auditions, ils se sont arrêtés sur un haut fonctionnaire. Le téléphone administratif de ce dernier a fait l'objet de discrètes expertises techniques. »
 
Puis « il a été appelé à quitter ses fonctions, et s'est vu proposer une " mission de préfiguration " pour la mise en place de la cour d'appel de Cayenne, en Guyane. »
 
Dans son éditorial, Le Monde commente : « S'affranchir ainsi des règles de la simple justice est la solution qu'a imaginée l'Elysée pour circonscrire l'incendie. Comme le feu, chaque jour ou presque, repart de plus belle, il est commode d'accuser les journalistes d'être les incendiaires. Et d'essayer de les faire taire. »
 
La plupart des éditorialistes ce matin défendent l’initiative du Monde et critiquent le rôle de l’Elysée. Mais certains journaux relativisent l’affaire :
 
La Croix : « S’étonner qu’une administration cherche à savoir qui, en son sein, divulgue des informations et des documents pouvant porter atteinte à son action serait naïf. »
 
« A-t-on espionné directement le journaliste et ses communications ? A-t-on eu recours à des services de l’État qui ne doivent pas être utilisés sans mandat juridique clair ? De la réponse à ces questions dépend l’évaluation de la menace pesant, dans notre pays, sur la liberté d’informer. »
 
L’Union : « Reprocher à l'Etat, au gouvernement, au président de la République d'enquêter sur l'origine de telles fuites via la Direction centrale du renseignement intérieur est absurde; parler comme Eva Joly de ‘’Sarkogate’’, ridicule. »
 
« Le journal Le Monde, n'a semble-t-il pas attendu d'être totalement vendu au triumvirat Niel-Pigasse-Bergé, grands bourgeois de gauche, pour faire du zèle. »
 
Le Progrès : « On ne va évidemment pas dire ici qu'il est juste et bien d'envoyer les espions de la République écouter les sources des journalistes. (…) Mais l'explosion soudaine et violente de ce Machingate témoigne d'autre chose: le climat général d'hystérie dans lequel baigne le petit monde politico-médiatique. »
 
« C'est mépris contre mépris, bourre-pif permanent, avec le même objectif d'emporter l'adhésion populaire, des électeurs ou des lecteurs. Et si on se calmait un peu ? »
 
Retrouvez les autres articles cités dans cette revue de presse en cliquant sur les liens suivants :
 
Sondage : Villepin crée la surprise, Le Parisien
 
Villepin-Bayrou, union libre, Libération
 
Appel « Touche pas à ma nation », Libération
 
École: le débat relancé sur la mixité filles-garçons, Le Figaro
 
 
Les liens soulignés renvoient, lorsque cela est possible, vers les articles cités, mais certains journaux offrent à leurs lecteurs un contenu web différent du contenu papier.
 
 

Retrouvez tous les matins en direct sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, à 6h23 et 7h10 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Stanislas DE SAINT HIPPOLYTE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

26/06/2017 Revue de presse française

"Hollande, Macron, passage de témoin"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 26 juin, la suite des concertations sur la réforme du Code du travail, la rentrée des parlementaires, et l’état comateux du PS.

En savoir plus

23/06/2017 Brexit

"Theresa, pas besoin de partir!"

Au menu de la revue de presse internationale de ce vendredi 23 juin, le sommet européen de Bruxelles, la colère des Afro-Américains face aux "bavures" policières et la naissance...

En savoir plus

23/06/2017 Brexit

"Et si le Royaume-Uni restait..."

L’Europe et l’avenir de la Grande-Bretagne sont à la une de la presse française en ce vendredi 23 juin. Au menu également : le retour chez lui, à Pau, de François Bayrou après sa...

En savoir plus

22/06/2017 Obamacare

"Chapeau bas, Queen Élisabeth !"

Dans cette revue de presse internationale du jeudi 22 juin : des indiscrétions sur le projet de réforme de santé aux États-Unis, le chapeau de la reine Élisabeth II est-il...

En savoir plus

22/06/2017 Remaniement ministériel

"Bayrou out : pas de quartiers"

La presse française s’intéresse évidemment en long et en large au remaniement ministériel intervenu hier en début de soirée. Pendant ce temps-là, la droite se déchire à...

En savoir plus