Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : la justice pourrait relancer la procédure des mandats d'arrêt contre Compaoré et Soro

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba : A Kinshasa, le deuil de tout un peuple

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Obama vs Elisabeth II : un coup de pub royal !

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Primaires américaines : Trump aussi plebiscité que critiqué

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Economie française : une embellie à un an des élections présidentielles

En savoir plus

Planète @venir

La "French tech" est-elle concurrentielle face aux Américains et aux Chinois ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Cédric Klapisch : "Les films français sont des œuvres uniques"

En savoir plus

TECH 24

L'actualité immersive

En savoir plus

FOCUS

Libye : le nouveau gouvernement tente d'asseoir son autorité

En savoir plus

FRANCE

Bruxelles demande des explications à Paris "dans les plus brefs délais"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/09/2010

La commissaire européenne à la Justice, Viviane Reding, a adressé une lettre au ministre de l'Immigration, Éric Besson, lui demandant de fournir au plus vite des explications sur la circulaire controversée ciblant les renvois de Roms.

AFP - La commissaire européenne à la Justice et aux Droit des citoyens, Viviane Reding, a demandé à la France de lui fournir "dans les plus brefs délais" des explications sur la circulaire controversée ciblant les renvois de Roms, dans une lettre dont l'AFP a eu copie.

"Je vous serais reconnaissante de me faire parvenir dans les plus brefs délais les éléments d'explications que vous pourriez faire valoir sur la compatibilité de cette circulaire à la loi de l'Union européenne et à la charte des droits fondamentaux, ainsi que toutes précisions sur la manière dont elle a été appliquée", indique la missive adressée au ministre de l'Immigration, Eric Besson.

"De même, il serait utile de nous fournir des précisions sur la nouvelle circulaire administrative signée par le ministre français de l'Intérieur en date du 13 septembre, annulant la précédente, et de préciser son impact sur la la façon dont les camps sont désormais démantelés", ajoute le courrier daté du 14 septembre.

La révélation au cours du week-end dernier de l'existence d'un document du ministère de l'Intérieur, en date du 5 août, ciblant expressément l'évacuation de campements de Roms, a provoqué l'ire de l'exécutif européen.

Car Paris avait auparavant assuré à Bruxelles qu'il ne visait nullement les Roms en particulier, mais seulement des citoyens d'autres pays de l'UE en situation irrégulière.

Le ministre français de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a fait savoir lundi après les révélations qu'il avait signé une nouvelle circulaire "pour lever tout malentendu sur une éventuelle stigmatisation" des Roms.

Mme Reding n'en a pas moins menacé mardi la France de la poursuivre en justice pour non-respect de la législation européenne sur la libre circulation des citoyens de l'UE notamment.

Première publication : 15/09/2010

  • FRANCE

    Nouvelle polémique sur une circulaire visant les Roms, l’UMP dit "assumer"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le Parlement européen demande à Paris de suspendre les expulsions de Roms

    En savoir plus

  • FRANCE

    En Roumanie, Besson et Lellouche tentent de défendre les expulsions de Roms

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)