Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Ghassan Salamé : le processus politique en Libye est ouvert "à tout le monde sans exception"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Rohingya : "Le plus urgent, c'est d'arrêter la violence", insiste le Haut Commissaire pour les réfugiés

En savoir plus

REPORTERS

Syrie : le cauchemar des chrétiens de la vallée du Khabour

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Comment tout pourrait mal tourner pour Angela Merkel"

En savoir plus

MODE

Barcelone, nouvel eldorado de la création européenne

En savoir plus

LE DÉBAT

La Catalogne en instance de divorce avec l’Espagne ? (partie 2)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Réforme du Code du travail : les ordonnances présentées en Conseil des ministres

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crise au FN : "L'impossible existence des numéros deux"

En savoir plus

LE DÉBAT

La Catalogne en instance de divorce avec l’Espagne ? (partie 1)

En savoir plus

FRANCE

Bruxelles demande des explications à Paris "dans les plus brefs délais"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/09/2010

La commissaire européenne à la Justice, Viviane Reding, a adressé une lettre au ministre de l'Immigration, Éric Besson, lui demandant de fournir au plus vite des explications sur la circulaire controversée ciblant les renvois de Roms.

AFP - La commissaire européenne à la Justice et aux Droit des citoyens, Viviane Reding, a demandé à la France de lui fournir "dans les plus brefs délais" des explications sur la circulaire controversée ciblant les renvois de Roms, dans une lettre dont l'AFP a eu copie.

"Je vous serais reconnaissante de me faire parvenir dans les plus brefs délais les éléments d'explications que vous pourriez faire valoir sur la compatibilité de cette circulaire à la loi de l'Union européenne et à la charte des droits fondamentaux, ainsi que toutes précisions sur la manière dont elle a été appliquée", indique la missive adressée au ministre de l'Immigration, Eric Besson.

"De même, il serait utile de nous fournir des précisions sur la nouvelle circulaire administrative signée par le ministre français de l'Intérieur en date du 13 septembre, annulant la précédente, et de préciser son impact sur la la façon dont les camps sont désormais démantelés", ajoute le courrier daté du 14 septembre.

La révélation au cours du week-end dernier de l'existence d'un document du ministère de l'Intérieur, en date du 5 août, ciblant expressément l'évacuation de campements de Roms, a provoqué l'ire de l'exécutif européen.

Car Paris avait auparavant assuré à Bruxelles qu'il ne visait nullement les Roms en particulier, mais seulement des citoyens d'autres pays de l'UE en situation irrégulière.

Le ministre français de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a fait savoir lundi après les révélations qu'il avait signé une nouvelle circulaire "pour lever tout malentendu sur une éventuelle stigmatisation" des Roms.

Mme Reding n'en a pas moins menacé mardi la France de la poursuivre en justice pour non-respect de la législation européenne sur la libre circulation des citoyens de l'UE notamment.

Première publication : 15/09/2010

  • FRANCE

    Nouvelle polémique sur une circulaire visant les Roms, l’UMP dit "assumer"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le Parlement européen demande à Paris de suspendre les expulsions de Roms

    En savoir plus

  • FRANCE

    En Roumanie, Besson et Lellouche tentent de défendre les expulsions de Roms

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)