Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

SUR LE NET

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Compatriotes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manifestations: les dangers de l'interdiction

En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les séparatistes ukrainiens ont remis les boîtes noires à la Malaisie

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

  • L’armée ukrainienne tente de reprendre le contrôle de Donetsk

    En savoir plus

  • Didier Drogba tout proche d’un retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cette presse égyptienne qui soutient Israël contre le Hamas

    En savoir plus

FRANCE

Fillon jette l'opprobre sur MAM dans l'affaire du "Monde"

Texte par Charlotte BOITIAUX

Dernière modification : 15/09/2010

Lors d'une séance à huis clos des députés UMP à l'Assemblée nationale, ce mardi, François Fillon a épinglé Michèle Alliot-Marie. Le Premier ministre s’étonne des "fuites à répétition" qui émanent du cabinet de la garde des Sceaux.

En pleine affaire sur la divulgation par le journal "Le Monde" des procès-verbaux d’audition de l’enquête Woerth-Bettencourt, François Fillon s’en est pris à Michèle Alliot-Marie. La garde des Sceaux, dans le collimateur du Premier ministre depuis que l'un de ses conseillers, David Sénat, a été désigné comme l'une des taupes possibles dans l’affaire, a été recadrée, mardi, lors de la réunion hebdomadaire du groupe UMP à l’Assemblée nationale. Une remise en place qui a laissé les députés stupéfaits.

Le Premier ministre a en effet estimé qu'il fallait "remettre les choses à l'endroit", avant de déplorer – dans une phrase assassine - "les fuites répétées émanant du cabinet de

Michèle Alliot-Marie". "La République ne peut pas accepter" que soit "violé le secret de l'enquête", a-t-il continué. En désignant le cabinet de MAM comme instigateur des fuites à répétition, le Premier ministre a frappé fort.

Une première ministrable écartée ?

Jamais encore le nom d’Alliot-Marie - première ministrable potentielle - n’avait été ouvertement évoqué dans l'enquête sur la source du journal "Le Monde". "C'était très dur, très violent cette charge contre Michèle Alliot-Marie", commente un élu UMP, tel que l'a rapporté Libération.fr. "Quand on connaît un peu François, on sait qu'il ne dit jamais rien au hasard. Cette phrase n'en prend que plus de poids", ajoute une autre source parlementaire. Selon le Parisien.fr, un député a même sous-entendu une possible implication de la garde des Sceaux dans cette affaire d’État en déclarant : "David Sénat n’est pas un conseiller lambda. Il est proche de MAM, il l’a suivie dans trois cabinets, il est très politique…"

Reste à savoir si le Premier ministre essaye sciemment d’écarter la garde des Sceaux d’un poste qu’elle convoite. Son nom circule depuis quelques temps pour lui succéder à Matignon. Ambition désormais avortée ? Pour le moment, MAM n’a ni réagi ni tenté de se justifier. Elle était pourtant présente salle Colbert au moment de cette attaque frontale.

Première publication : 15/09/2010

  • AFFAIRE BETTENCOURT

    "Le Monde" accuse l'Élysée d'avoir violé le secret des sources

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)