Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

SUR LE NET

Hommages aux victimes du naufrage en Corée du sud

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : fusillade à Sloviansk, les séparatistes demandent l'aide de Moscou

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad se rend dans la ville chrétienne de Maaloula pour la fête de Pâques

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps repêchés du ferry naufragé

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

Sports

Marseille et Auxerre ratent leur rentrée européenne

©

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 15/09/2010

L'Olympique de Marseille et l'AJ Auxerre ont tous deux chuté lors de leur entrée en Ligue des champions. Si les Bourguignons n'ont rien pu faire face à l'AC Milan (2-0), les Phocéens ont, eux, manqué de réalisme devant le Spartak Moscou (0-1).

Si Lyon peut se targuer d’avoir bien démarré sa campagne européenne, l’Olympique de Marseille (OM) peut, quant à lui, s’en vouloir d’avoir replongé dans ses travers. Défaits à domicile par le Spartak Moscou (0-1), les Phocéens se sont montrés incapables de transformer une nette domination en buts. Trop de déchets techniques et d’actions gaspillées… Didier Deschamps a du pain sur la planche pour enfin faire émerger son groupe.

Face à des Moscovites largement à sa portée, l’OM part avec un handicap dans un groupe où la première place est d’ores et déjà réservée à Chelsea, vainqueur de "Petit Poucet" slovaque Zilina (1-4).

Dès les premières minutes, Marseille se crée pourtant les meilleures occasions comme celle de Benoît Cheyrou, qui, d’une frappe puissante et lointaine du gauche, met en difficulté Audrey Dikan, le gardien russe (6e). Dix minutes plus tard, le même Cheyrou enroule une frappe du droit qui est une fois de plus détournée. Tentatives sur tentatives, l’OM garde confiance. Las, face à une défense rouge compacte et bien organisée, les attaquants marseillais ne parviennent pas à trouver le fond des filets.

De fait, les Phocéens ont surtout manqué de rapidité et d’agressivité sur les phases de jeu offensives, sans parler des déchets techniques impardonnables à ce niveau de compétition. La chance n’a pas été du côté de la Canebière, comme en témoigne ce poteau (90e+1) sur une frappe d’André-Pierre Gignac, entré à la place de Brandao, mais bien plutôt de celui des Russes. Après un tir complètement manqué de Lucho Gonzalez, Dmitry Kombarov lance un contre sur son côté gauche avant de frapper dans l'angle fermé. Son tir est détourné par le jeune espagnol Azpilicueta, qui trompe Steve Mandanda (0-1). Les derniers soubresauts de Gignac et d’Edouard Cissé n’y feront rien. L’OM est battu pour la première fois de son histoire par un club russe et entame une Ligue des champions par la plus mauvaise des manières.


Les équipes:

Marseille: Mandanda (cap) - Azpilicueta, Hilton, Heinze, Taiwo - Lucho (J. Ayew 83), E. Cissé, Be. Cheyrou - Valbuena, Brandao (Gignac 62), A. Ayew

Entraîneur: Didier Deschamps


Spartak Moscou: Dikan - Parshivlyuk, Nicolas Pareja, Suchy, Makeev - McGeady (Sabitov 83), Sheshukov (Ari 88), Alex (cap) (Stranzl 90), Ibson, Kombarov - Welliton

Entraîneur: Valery Karpin
 
 

L’AC Milan surpasse Auxerre

Zlatan Ibrahimovic a puni d'un doublé en trois minutes (66e, 69e) une équipe d'Auxerre qui avait longtemps contrecarré l'AC Milan avant de céder (2-0), mercredi, à San Siro, pour la première journée de la phase de poules de la Ligue des champions.

Voilà le premier coup d'éclat des "Quatre Fantastiques" (Ibrahimovic, Robinho, Ronaldinho, Pato). Ils se sont rachetés de la défaite à Cesena (0-2), samedi, en championnat, qui avait jeté une ombre sur le recrutement ambitieux et dispendieux des deux premiers (42 millions d'euros au total).

En marquant en un éclair, sur une déviation de la tête subtile de Kevin-Prince Boateng, "Ibra" s'est fait pardonner son penalty manqué à Cesena pour son premier match en rossonero. Puis, il a achevé les Auxerrois en transformant trois minutes plus tard un contre conduit comme une fusée par Ronaldinho.

Pato a été moins en vue. Robinho, qui l'a remplacé (55e, ce qui signifie que les "Quatre fantastiques" n'ont pas encore été alignés ensemble) a été plus en vue. L’AC Milan ne doit pas se croire tiré d'affaire : il a trop flotté dans le jeu, contre une équipe qui en entier ne coûte pas le prix d'Ibrahimovic.

L'AJA, elle, peut nourrir des regrets, car avec quatre attaquants, elle a gêné l'AC Milan, en récupérant des ballons pour se créer des occasions.

Les équipes:

AC Milan: Abbiati - Zambrotta, Nesta, Bonera, Antonini (Abate 71) - Ambrosini (cap) (K.P. Boateng 15), Pirlo, Seedorf - Pato (Robinho 55), Ibrahimovic, Ronaldinho

Entraîneur: Massimiliano Allegri

Auxerre: Sorin - Hengbart, Ad. Coulibaly, Mignot, Grichting - Oliech, Pedretti (cap), Ndinga, Birsa (A. Le Tallec 73) - Langil (Chafni 80), Jelen

Entraîneur: Jean Fernandez



Les scores dans les autres matchs :

Groupe E :
Bayern Munich (ALL) 2 - AS Roma (IT) 0
Cluj (RO) 2 - FC Basel (SUI) 1

Group F :
Marseille (FRA) 0 - Spartak Moscow (RUS) 1
Zilina (SLO) 1- Chelsea (ANG) 4

Group G :
AC Milan (IT) 2 - Auxerre (FRA) 0
Real Madrid (ESP) 2 - Ajax Amsterdam (HOL) 0

Group H :
Arsenal (ANG) 6, Braga (POR) 0
Shakhtar Donetsk (UKR) 1 - Partizan Belgrade (SER) 0

Première publication : 16/09/2010

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Lyon s'offre une courte victoire face au Schalke 04

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Qui pour succéder à l'Inter Milan ?

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Tirage clément pour Lyon, Marseille hérite de Chelsea

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)