Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

  • En direct : Manuel Valls en quête de confiance face aux députés

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Ligue des champions : un Monaco diminué retrouve l'Europe dix ans après

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama veut envoyer 3 000 soldats en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Deuxième grand oral pour le Premier ministre Manuel Valls

    En savoir plus

Economie

Twitter se refait une beauté pour séduire le plus grand nombre

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 15/09/2010

Twitter a apporté plusieurs nouveautés à son site afin de rendre son utilisation plus simple. Il espère également ramener dans son giron les internautes qui utilisent d'autres applications pour "tweeter".

90 millions de "gazouillis" par jour, quatre ans d’existence et des problèmes de grand. Twitter, le célèbre site de micro-blogging, a annoncé mardi une série de changements majeurs afin d'être davantage perçu comme un site d’information 2.0.

"Twitter n’est pas un réseau social, c’est un site d’information", avait martelé mardi, Kevin Thau, un des vice-présidents du site. Quelques heures plus tard, Twitter sortait l’artillerie lourde pour faire évoluer sa poule aux œufs d’or. Des dizaines de nouveautés, essentiellement pour rénover l'interface d'utilisation, sont déployées progressivement dans le monde.

Mais le principal changement réside dans l’enrichissement de la page d’accueil de chaque utilisateur. Dorénavant, elle comporte, en plus du traditionnel fil de tweets, une prévisualisation à droite des images et vidéos postées. L’idée est d’offrir le maximum d’informations - sujets à la mode, utilisateurs recommandés, vidéos, etc. - en une seule page. Evan Williams, co-fondateur du site ne s’en est pas caché lors de la conférence de presse : "En moins de temps sur le site, on pourra avoir plus d’informations".

Modèle économique

L’ambition est de faire du site twitter.com un outil incontournable pour avoir sa dose quotidienne d’infos. "78% des inscrits utilisent notre site pour tweeter", rappelle ainsi Evan Williams. Ce sont les 22% qui restent que cette nouvelle version cherche à récupérer. Pour la plupart, ils utilisent des applications tierces pour tweeter sans passer par le site officiel. "Le nouveau Twitter est clairement une attaque contre ces applications", écrit le site spécialisé dans les nouveaux médias Mashable.

Pourquoi s’en prendre ainsi à des entreprises qui font vivre l’ "éco-système" Twitter ? D’autant qu’Evan Williams et ses acolytes n’en sont pas à leur première attaque. Il y a 5 mois, le groupe s’était approprié Tweetie (renommé Twitter for iPhone), une application phare pour utiliser Twitter sur Mac et iPhone. Les développeurs des autres solutions pour utiliser twitter sur les smartphones s’étaient alors inquiétés de cette concurrence déloyale.

La plupart des commentateurs estiment que le site cherche ainsi à optimiser son modèle économique. En effet, il est fondé sur des "tweets" sponsorisés qui apparaissent seulement sur le site. Tous les utilisateurs d’applications tierces ne voient pas ses pubs. Une dispersion que Twitter semble avoir de plus en plus de mal à supporter.

Crédit photo : Girlgeek (sur Flickr)

Première publication : 15/09/2010

  • INTERNET

    En quête d'argent frais, Twitter part à l'assaut du marché publicitaire

    En savoir plus

  • INTERNET

    Twitter dévoile enfin son modèle économique

    En savoir plus

  • INTERNET

    Twitter au cœur du séisme qui a secoué le Chili

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)