Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Punition collective"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les Français de l'armée israélienne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si on commence à accueillir toute la misère du monde..."

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

  • Gaza : tirs meurtriers contre une école de l'ONU, fragile espoir de trêve

    En savoir plus

  • À Benghazi, une importante base militaire tombe aux mains des islamistes

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Troisième mission de l'année réussie pour une Ariane 5

    En savoir plus

  • Bousculade meurtrière lors d'un concert à Conakry

    En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

EUROPE

Ouverture d'une enquête pour abus de bien sociaux contre le président Wulff

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/09/2010

Accusé d'irrégularités au sujet de plusieurs campagnes électorales, le président allemand, Christian Wulff (à d.), est sous le coup d'une enquête ouverte jeudi par le Bundestag, à la suite de révélations parues dans la presse.

AFP - Le parlement allemand a annoncé jeudi l'ouverture d'une enquête sur le président Christian Wulff, soupçonné d'irrégularités lors de campagnes électorales antérieures à son accession à la tête de l'Etat, une épine de plus pour la chancelière Angela Merkel.

"Nous allons clarifier la situation", a déclaré à l'AFP une porte-parole du Bundestag, la chambre des députés allemands.

L'enquête a été ouverte à la suite d'un article du quotidien Leipziger Volkszeitung affirmant que Christian Wulff, à l'époque où il dirigeait le Land (Etat régional) de Basse-Saxe (nord), avait fait travailler sur plusieurs années un porte-parole d'une entreprise publique pendant ses heures de travail pour qu'il l'aide à préparer ses campagnes électorales ou celle d'un autre membre de son parti, la CDU.

Le journal cite un rapport d'activité de l'entreprise publique concernée, Stadtwerke Wolfsburg (ouest), et indique qu'une enquête a été ouverte par le parquet compétent.

Des voitures de fonction, téléphones portables et ordinateurs ont également été utilisés abusivement pour des campagnes électorales, selon le quotidien.

Un membre de l'opposition social-démocrate (SPD), Thomas Oppermann, a estimé le préjudice à 400.000 euros pour l'entreprise municipale de Wolfsburg.

La présidence n'avait pas fait de commentaire sur cette enquête en fin d'après-midi.

S'il y a bien eu abus de biens sociaux de la part de M. Wulff, l'affaire risque d'éclabousser la chancelière Angela Merkel qui a tout fait pour placer Christian Wulff aux commandes de la présidence allemande lors d'une élection remportée à grand-peine en juin.

Un an après les législatives de septembre 2009, qui l'ont reconfirmée dans son mandat, la chancelière est en position délicate à la tête d'une coalition entre conservateurs et libéraux difficiles à mettre d'accord et face à un électorat qui prend de plus en plus ses distances avec son camp, selon les sondages.

Première publication : 16/09/2010

  • ALLEMAGNE

    Merkel très affaiblie par l'élection ardue de Christian Wulff

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)