Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Amériques

La secrétaire générale de la présidence démissionne sur fond de scandale

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/09/2010

Erenice Guerra (à d.), secrétaire générale de la présidence brésilienne, a présenté sa démission jeudi. Selon une publication locale, elle serait impliquée dans un scandale de pots-de-vin au bénéfice de l'entreprise de son fils.

AFP - La ministre chef du gouvernement de Luiz Inacio Lula da Silva, Erenice Guerra, a démissionné jeudi de ses fonctions face aux accusations de trafic d'influence portée par l'opposition et la presse avant les élections d'octobre, a annoncé le porte-parole de la présidence.

Le porte-parole Marcelo Baumbach a lu une lettre envoyée par Erenice Guerra à Lula présentant sa démission "irrévocable". "Le président a décidé d'accepter sa démission", a dit le porte-parole aux journalistes.

La démission de la ministre chef intervient à un peu plus de deux semaines de l'élection présidentielle du 3 octobre dont la grande favorite est la candidate de Lula, Dilma Rousseff. Elle occupait le poste de ministre chef avant de se lancer dans la course présidentielle et Erenice Guerra était alors son bras droit.

Ces derniers jours, les accusations - dont certaines font l'objet d'enquêtes judiciaires - se sont multipliées contre Erenice Guerra sur le fait que son fils Israël Guerra avait bénéficié de sa position pour négocier des prêts à des taux privilégiés à des entreprises privées. Celui-ci aurait été associé à des proches de sa mère.

"Il m'appartient maintenant de lutter pour que la vérité des faits soit rétablie", a souligné la ministre chef dans sa lettre de démission.

Depuis le début des accusations relayées par la presse brésilienne, Lula lui-même a demandé à la Police fédérale d'enquêter pour éviter que ce scandale contamine la campagne électorale.

Les accusations contre le camp de Dilma Rousseff n'ont jusqu'à présent en rien affecté le soutien des électeurs à la candidate de Lula. Celle-ci obtient 51% des intentions de vote, loin devant son principal opposant, le social-démocrate José Serra, selon les derniers sondages.

Le gouvernement de Lula a déjà été frappé par des scandales, notamment en 2005 lors de son premier mandat. José Dirceu, tout puissant ministre chef du gouvernement avait dû démissionner sous l'accusation d'avoir monnayé le vote de députés. La chute de Dirceu, ancien président du Parti des Travailleurs et homme clé dans l'élection de Lula en 2002, avait alors fait chanceler le gouvernement.

Première publication : 16/09/2010

  • BRÉSIL

    Les principaux candidats à la succession de Lula

    En savoir plus

  • BRÉSIL

    Lula, la star des jingles de la campagne présidentielle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)