Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Amériques

Le bicentenaire de l'indépendance du pays célébré sous haute sécurité

Vidéo par Audrey RACINE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/09/2010

Des dizaines de milliers de Mexicains ont fêté, mercredi, le bicentenaire de l'indépendance du pays. L'événement a été placé sous haute surveillance en raison de la guerre des cartels de drogue, qui a fait des milliers de morts ces dernières années.

AFP - La célébration du bicentenaire de l'indépendance du Mexique a atteint son point culminant mercredi à 23h00 locales, quand le président Felipe Calderon a poussé le "Grito", le "cri de l'indépendance", sur la place centrale de la capitale, le Zocalo.

"Viva Mexico", a-t-il crié par trois fois en agitant le drapeau national. Une foule estimée à un demi-million de personnes lui a fait écho tandis que retentissaient toutes les cloches de la cathédrale, comme celles de l'église du père Miguel Hidalgo en 1810 pour appeler à l'insurrection contre l'Espagne.

Le Zocalo s'est alors illuminé d'un spectacle son et lumière aux couleurs nationales, vert-blanc-rouge, dans une mise en scène signée par des spécialistes des cérémonies d'ouverture des Jeux Olympiques.

La célébration du bicentenaire de l'indépendance du pays et des 100 ans de sa révolution avait commencé dans l'après-midi par une cérémonie traditionnelle pré-hispanique.

Un groupe de "chamans", les prêtres et médecins des anciennes cultures locales, vêtus de robes blanches et coiffés de plumes et accompagnés de danseurs et danseuses au rythme des tambours, ont reproduit le rituel du "Fuego nuevo" (le nouveau feu), qui symbolisait la naissance d'une nouvelle ère.

"Aujourd'hui s'enflamme une lumière qui symbolise une nouvelle conscience, le réveil du Mexique", a expliqué à l'AFP une des actrices du rituel, tout près des ruines de l'ancien "Templo mayor" des empereurs aztèques, démantelé par les Espagnols pour construire sur place la cathédrale et le Palais national.

De défilé de chars allégoriques en concerts musicaux, la fête s'est prolongée jusqu'au "Viva Mexico" de M. Calderon, repris à travers tout le pays.

Jeudi, un défilé militaire doit réunir des détachements de 17 pays, dont celui des officiers de l'Ecole spéciale militaire française de Saint-Cyr accompagnés de deux hélicoptères d'Eurocopter, alors que le Mexique s'est engagé mercredi à acheter six nouveaux exemplaires au constructeur européen.

Ces cérémonies sont entourées de mesures de sécurité renforcées en raison des 28.000 morts accumulés ces quatre dernières années, depuis le début de l'administration Calderon, dans la "guerre des cartels" pour le contrôle du trafic de la drogue.

A Mexico, la foule était filtrée, canalisée et passée au détecteur de métal, tout comme dans plusieurs grandes villes du pays.

Et mercredi soir, pendant la célébration nationale, huit tueurs présumés d'un cartel étaient abattus par l'armée dans une fusillade sur une route de montagne du nord-est du Mexique dans la région de Monterrey, la capitale industrielle du pays.
 

Première publication : 16/09/2010

  • MEXIQUE

    Les autorités portent un nouveau coup aux cartels de la drogue

    En savoir plus

  • MEXIQUE

    Le cartel "des frères" perd une nouvelle tête après l'incarcération de Edgar Valdez

    En savoir plus

  • MEXIQUE

    Un gang de trafiquants de drogue à l'origine du charnier de 72 cadavres

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)