Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : suivez le match en direct

    En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza, le Hamas reste introuvable

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Amériques

Un couple d'Américains accusé d'espionnage en faveur du Venezuela

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/09/2010

Un scientifique et sa femme, tous deux employés du centre nucléaire Los Alamos aux États-Unis, sont accusés d'avoir monnayé des secrets nucléaires au Venezuela. Leur contact vénézuelien était en fait un agent du FBI.

AFP - Un scientifique et sa femme, qui ont travaillé tous les deux au principal centre américain de recherches nucléaires, ont été inculpés pour avoir tenté de faire passer des secrets nucléaires au Venezuela, a annoncé vendredi le ministère américain de la Justice.

Ces Américains, qui ont travaillé au centre nucléaire de Los Alamos (Nouveau-Mexique), "ont été accusés d'avoir communiqué des données classifiées sur des armes nucléaires à une personne qu'ils croyaient être un responsable du gouvernement vénézuélien, et comploté en vue de participer à la fabrication d'une arme nucléaire pour le Venezuela", selon le communiqué du ministère.

Pedro Mascheroni, 75 ans, et Marjorie Roxby Mascheroni, 67 ans, pourraient être condamnés à la prison à vie s'ils sont reconnus coupables de toutes les charges qui pèsent contre eux.

Ils sont accusés d'avoir cherché à obtenir 793.000 dollars en échange de données classifiées remises à leur contact, qu'ils croyaient être un représentant officiel du gouvernement vénézuélien mais qui était en fait un agent du FBI, la police fédérale américaine.

Le ministère de la Justice s'est empressé de préciser que le gouvernement vénézuélien et ceux qui travaillent pour son compte ne sont accusés de rien dans cette affaire, pas plus que les employés travaillant actuellement au centre de Los Alamos.

L'affaire pourrait tout de même tendre un peu plus les relations difficiles entre les Etats-Unis et le Venezuela, dont le président Hugo Chavez est très critique envers son homologue américain Barack Obama.

Le ministère de la Justice explique que les discussions entre Pedro Mascheroni et l'agent du FBI agissant sous couverture ont commencé en mars 2008.

Au cours de ces discussions, "Mascheroni aurait dit qu'il pouvait aider le Venezuela à fabriquer une bombe nucléaire en l'espace de 10 ans et que, selon son programme, le Venezuela utiliserait un réacteur nucléaire souterrain secret pour produire et enrichir du plutonium, tout en produisant de l'énergie nucléaire dans un réacteur situé au grand jour", explique le ministère.

Pedro Mascheroni, un physicien argentin naturalisé américain, a travaillé à Los Alamos de 1979 à 1988. Son épouse, qui y est entrée en 1981, y a travaillé jusqu'à cette année, selon le ministère. Tous deux avaient accès à certaines informations classées.

"Les accusations (contre les deux scientifiques) sont graves et devraient servir d'avertissement à quiconque envisagerait de compromettre les secrets nucléaires de notre pays pour en tirer profit", a déclaré dans le communiqué un haut responsable du ministère de la Justice, David Kris.

Première publication : 17/09/2010

  • ÉTATS-UNIS

    Prison à vie pour un ex-responsable du département d'État accusé d'espionnage au profit de Cuba

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Microsoft rattrapé par l'affaire des espions russes

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)