Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Les miliciens islamistes de Misrata affirment contrôler l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Série d'attentats meurtriers en Irak, Bagdad favorable à une conférence internationale

    En savoir plus

  • Trafic aérien interdit au-dessus du volcan Bardarbunga

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Bordeaux reste en tête, l'OM signe son premier succès

    En savoir plus

  • À Kiev, Angela Merkel défend "l'intégrité territoriale" de l'Ukraine

    En savoir plus

  • La Libye renonce à accueillir la Coupe d'Afrique des nations en 2017

    En savoir plus

  • Ebola : la Côte d'Ivoire ferme ses frontières avec la Guinée et le Liberia

    En savoir plus

  • Vidéo : destruction de la maison d'un membre du Hamas à Hébron

    En savoir plus

  • Montebourg : la France "ne peut plus se laisser faire" face à l'Allemagne

    En savoir plus

  • RD Congo : les victimes du "colonel 106" racontent leur calvaire

    En savoir plus

  • Les deux nouveaux satellites Galileo placés sur la mauvaise orbite

    En savoir plus

  • Le Hamas signe la demande d’adhésion palestinienne à la CPI

    En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

EUROPE

La visite du pape perturbée par une opération antiterroriste

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/09/2010

Cinq hommes ont été interpellés, vendredi, à Londres par Scotland Yard pour "suspicion de préparation et d'instigation d'actes de terrorisme" en rapport avec la visite en cours du pape Benoît XVI.

France 24 retransmet en direct l’allocution du pape devant les représentants de la société civile, au palais de Westminster. Suivez sur notre antenne l'édition spéciale, à partir de 18h (heure française).

AFP -
Cinq personnes ont été arrêtées vendredi à Londres "soupçonnées d'actes de terrorisme" en liaison avec la visite en cours du pape Benoît XVI, a annoncé la police, précisant que le dispositif de sécurité autour du souverain pontife a été réexaminé en conséquence.

"Le pape est calme", a indiqué à la presse le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi. "La situation n'est pas particulièrement dangereuse", a-t-il ajouté, soulignant que Benoît XVI avait "confiance dans la police, qui prend les mesures nécessaires".

A 05h45 (04h45 GMT), cinq hommes âgés de 26 à 50 ans ont été interpellés dans le centre de Londres, soupçonnés d'avoir "commandité, préparé ou inspiré des actes de terrorisme".

Selon la chaîne de télévision SkyNews, les hommes arrêtés seraient des Algériens. La police s'est refusé à tout commentaire à ce propos.

Les suspects ont été emmenés dans un commissariat où "ils seront interrogés par des inspecteurs", a précisé Scotland Yard dans un communiqué.

"A la suite des arrestations, les dispositif de sécurité du pape a été passé en revue, et nous sommes convaincus que les dispositions actuelles restent adéquates", a précisé la police. "L'itinéraire n'a pas été modifié. Il n'y a pas de modifications dans le niveau de sécurité (en vigueur) au Royaume-Uni".

"De premières fouilles n'ont permis de découvrir aucun matériel dangereux", a précisé un porte-parole de Scotland Yard.

Scotland Yard a ajouté que les interpellations avaient été effectuées par l'unité antiterroriste de Scotland Yard "à la suite d'une information reçue par la police".

Les interpellations seraient survenues dans le nord et l'est de Londres, selon les chaînes d'information en continu qui ont diffusé des images de policiers procédant à des perquisitions.

La police n'a fourni aucune autre information, refusant de préciser la nature exacte de la menace et si elle visait directement le pape.

Benoît XVI poursuivait vendredi à Londres une visite d'Etat de quatre jours au Royaume-Uni entamée la veille en Ecosse. Son programme prévoit notamment trois messes et prières en plein air.

Jeudi en Ecosse, il est descendu à plusieurs reprises de sa "papamobile" pour aller au devant la foule.

Un important dispositif de sécurité a été mis en place pour la visite papale, impliquant des milliers de policiers. Le coût pour la sécurité du pape pourrait atteindre 1,5 million de livres (1,8 million d'euros).

La police avait indiqué avant le déplacement de Benoît XVI ne disposer d'aucune information sur une éventuelle menace constituée par un "groupe spécifique".

Première publication : 17/09/2010

  • RELIGION

    Rencontre historique entre le pape Benoît XVI et le chef de l'Église anglicane

    En savoir plus

  • RELIGION

    À peine arrivé à Édimbourg, Benoît XVI évoque le scandale de la pédophilie

    En savoir plus

  • RELIGION

    Visite controversée de Benoît XVI au Royaume-Uni

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)