Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Punition collective"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les Français de l'armée israélienne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si on commence à accueillir toute la misère du monde..."

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

  • "Exodus" : la superproduction biblique 100 % héros blancs

    En savoir plus

  • Gaza : tirs meurtriers contre une école de l'ONU, fragile espoir de trêve

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • À Benghazi, une importante base militaire tombe aux mains des islamistes

    En savoir plus

  • Troisième mission de l'année réussie pour une Ariane 5

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Bousculade meurtrière lors d'un concert à Conakry

    En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

FRANCE

Les autorités redoublent de vigilance devant la menace terroriste

Vidéo par France 3

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/09/2010

La menace terroriste qui pèse sur la France, notamment dans les transports parisiens, a contraint les autorités à renforcer leur vigilance. Jeudi, les services de sécurité ont traqué une femme soupçonnée de vouloir mener un attentat dans la capitale.

AFP - Le risque d'un attentat s'est renforcé en France depuis jeudi, notamment sur les transports, a-t-on appris lundi, sans plus de précision, de source proche du ministère de l'Intérieur.

"Il s'agit d'une menace dont on pouvait penser qu'elle visait les transports", a-t-on indiqué sans fournir de détails ni sur ses raisons, ni sur son calendrier.

Ce renforcement de la menace a été enregistré "à compter de jeudi 05H00", a-t-on précisé de même source, confirmant en partie une information de RTL.

Par ailleurs, les services de sécurité français se sont lancés, en fin de semaine dernière, sur la piste d'une femme soupçonnée de vouloir mener un attentat kamikaze dans la capitale, a-t-on ajouté de même source, sans établir de lien direct avec le renforcement annoncé de la menace.

Le renforcement de cette menace a motivé le déplacement du ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, où il s'est rendu en compagnie du ministre de l'Immigration Eric Besson, puis à la Tour Eiffel jeudi, a-t-on ajouté.

"La menace ne fait que se préciser, hélas, ces derniers jours", avait déclaré dimanche M. Hortefeux. Une prise de position déjà affirmée jeudi par le ministre après l'enlèvement de sept personnes --dont cinq Français-- dans le Sahel nigérien et une fausse alerte à la bombe mardi soir à la tour Eiffel.

Par ailleurs, le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, fait l'objet depuis jeudi soir d'une protection rapprochée, a indiqué lundi son entourage.

Trois personnes relevant du Service de protection des hautes personnalités (SPHP) sont chargées de sa sécurité, pour une durée qui n'a pas été précisée, a précisé son porte-parole Slimane Naddour, confirmant une information de RTL.

Aucun détail n'a été fourni sur les raisons de cette protection.

Selon une source proche du ministère de l'Intérieur, cette mesure "n'est pas liée au renforcement de la menace, mais tout le monde se souvient que la série des attentats de 1995 a débuté avec l'assassinat de l'imam Sahraoui".

Le 11 juillet 1995, Abdelbaki Sahraoui, imam modéré de la mosquée de la rue Myrha (XVIIIe) et porte-parole à Paris du Front islamique du salut (FIS), était tué par balles en compagnie de son secrétaire particulier, par deux hommes qui n'ont jamais été identifiés.

Le porte-parole du gouvernement, Luc Chatel, a affirmé dimanche que la période actuelle "justifiait une vigilance renforcée" en matière de sécurité, au moment où le chef de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) Bernard Squarcini a évoqué "une menace terroriste majeure".

Dans Le Monde daté de dimanche/lundi, M. Squarcini a affirmé que "la France était sous le coup d'une menace terroriste majeure".

"Il dit cela parce que nous avons un certain nombre d'éléments", a commenté M. Chatel, qui était l'invité du Forum Radio J.
 

Première publication : 20/09/2010

  • FRANCE

    Pour le renseignement intérieur, une "menace terroriste majeure" plane sur la France

    En savoir plus

  • FRANCE

    La menace d'un attentat "n'a jamais été aussi grande"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)