Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Afrique

Un homme se fait exploser dans le périmètre de la présidence

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/09/2010

Un kamikaze a réussi à "pénétrer dans le périmètre de la présidence" à Mogadiscio, lundi, avant de faire exploser sa charge, selon un responsable de la sécurité. Il n'y aurait pas d'autre victime que l'homme en question.

REUTERS - Un kamikaze s’est fait exploser lundi devant les portes du palais présidentiel dans la capitale somalienne Mogadiscio, blessant légèrement deux soldats, a rapporté la police.

Le kamikaze, qui avait une arme automatique, a tenté de se hisser sur un véhicule blindé d’un convoi de troupes de l’Union africaine, qui entrait à ce moment-là dans l’enceinte du palais, a déclaré à Reuters un porte-parole de la police, Osman Aden.

Des soldats ont ouvert le feu et c’est alors qu’il a déclenché ses charges.

« Lorsqu’on lui a tiré dessus, le kamikaze s’approchait des soldats en faction devant le palais. C’est alors qu’il s’est fait exploser. Par chance, seulement deux des quatre soldats ont été blessés, et légèrement, par des éclats », a-t-il dit.

La police a indiqué que le kamikaze était un ancien agent de la sécurité du ministère de l’Intérieur passé dans les rangs de l’organisation insurgée islamiste Al Chabaab, liée au réseau Al Qaïda.

Al Chabaab est en lutte depuis trois ans contre le fragile gouvernement de transition du président Cheikh Charif Ahmed. L’organisation islamiste contrôle désormais une bonne partie de Mogadiscio ainsi qu’une grande partie du sud et du centre de la Somalie.

Les rebelles ont intensifié leur offensive et, ce mois-ci, des kamikazes ont tué deux soldats de l’Union africaine ainsi que plusieurs civils à l’aéroport de la capitale.

Première publication : 20/09/2010

  • SOMALIE

    Un attentat frappe l'aéroport de Mogadiscio

    En savoir plus

  • SOMALIE

    Quatre soldats de l'Union africaine tués dans les combats à Mogadiscio

    En savoir plus

  • SOMALIE

    Nouveaux combats à Mogadiscio, le président appelle à l'aide

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)