Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Ayo, le Nigeria aux couleurs de "Paname"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un plébiscite en Vénétie pour l'autonomie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après la jungle de Calais, un nouvel espoir"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Andrej Plenkovic : "Je ne pense pas qu’il y ait une menace d’éclatement des États au sein de l’UE"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Stéphanie Gibaud, lanceuse d'alerte : "Dire la vérité est un acte citoyen"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Glyphosate : l’herbicide de la discorde

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

G5 Sahel : l’ONU prête à s’engager auprès des forces africaines dans la lutte antiterroriste ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Indépendance du Kurdistan : le rêve brisé ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme à six jours de la présidentielle

En savoir plus

Amériques

Ahmadinejad estime que le capitalisme est "à l'article de la mort"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/09/2010

Lors d'une allocution au siège des Nations unies à New York, dans le cadre des Objectifs du millénaire pour le développement et contre la pauvreté, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a estimé que le capitalisme est un système sur le déclin.

REUTERS - Le capitalisme est à l’article de la mort et il faut favoriser l’avènement d’un nouveau système économique, a déclaré mardi le président iranien Mahmoud Ahmadinejad au siège des Nations unies.

"L’ordre discriminatoire du capitalisme et les approches hégémoniques sont menacées par la défaite et approchent de leur fin", a déclaré Mahmoud Ahmadinejad lors d’une session de l’Assemblée générale de l’Onu consacrée aux Objectifs du Millénaire pour le Développement, qui visent à réduire la pauvreté dans le monde d’ici 2015.

"Les structures de gouvernance non démocratiques et injustes des organismes de décision dans les domaines de l’économie et de la politique internationales sont les causes de la plupart des situations désespérées auxquelles l’humanité est aujourd’hui confrontée", a ajouté le président iranien selon la traduction anglaise de son discours.

Mahmoud Ahmadinejad n’a proposé aucune système alternatif au capitalisme.

"Le monde a besoin d’un ordre global, juste et humain à la lumière duquel les droits de tous sont préservés et la paix et la sécurité garanties", a-t-il simplement dit.

Le président iranien s’exprimera jeudi lors du débat général de l’Assemblée générale de l’Onu.

Première publication : 21/09/2010

  • IRAN

    Confusion autour d'une tentative d'attentat contre le président Ahmadinejad

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)