Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Fabrice Arfi, auteur, "Le sens des affaires"

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile réagit à la condamnation d'Oscar Pistorius

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Brésil : à la conquête de l'électorat populaire

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le duo Pouyanné-Desmaret aux manettes de Total

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'EI : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak, mais à quel prix ?

En savoir plus

DÉBAT

Migrants illégaux : l'impasse à Calais, dans le nord de la France

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile mexicaine réclame la démission du président

En savoir plus

FOCUS

Mines d'uranium en Inde : les populations sacrifiées de Jadugoda

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Nouveaux jardins d'idées

En savoir plus

Amériques

Ahmadinejad estime que le capitalisme est "à l'article de la mort"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/09/2010

Lors d'une allocution au siège des Nations unies à New York, dans le cadre des Objectifs du millénaire pour le développement et contre la pauvreté, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a estimé que le capitalisme est un système sur le déclin.

REUTERS - Le capitalisme est à l’article de la mort et il faut favoriser l’avènement d’un nouveau système économique, a déclaré mardi le président iranien Mahmoud Ahmadinejad au siège des Nations unies.

"L’ordre discriminatoire du capitalisme et les approches hégémoniques sont menacées par la défaite et approchent de leur fin", a déclaré Mahmoud Ahmadinejad lors d’une session de l’Assemblée générale de l’Onu consacrée aux Objectifs du Millénaire pour le Développement, qui visent à réduire la pauvreté dans le monde d’ici 2015.

"Les structures de gouvernance non démocratiques et injustes des organismes de décision dans les domaines de l’économie et de la politique internationales sont les causes de la plupart des situations désespérées auxquelles l’humanité est aujourd’hui confrontée", a ajouté le président iranien selon la traduction anglaise de son discours.

Mahmoud Ahmadinejad n’a proposé aucune système alternatif au capitalisme.

"Le monde a besoin d’un ordre global, juste et humain à la lumière duquel les droits de tous sont préservés et la paix et la sécurité garanties", a-t-il simplement dit.

Le président iranien s’exprimera jeudi lors du débat général de l’Assemblée générale de l’Onu.

Première publication : 21/09/2010

  • IRAN

    Confusion autour d'une tentative d'attentat contre le président Ahmadinejad

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)