Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Des opérateurs indépendants au secours des campagnes

En savoir plus

SUR LE NET

L'ONU dresse l'inventaire des sites détruits en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

MODE

La mode 2014 marquée par une prise de conscience des créateurs

En savoir plus

SUR LE NET

Les campagnes virales des marques pour Noël

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

Sports

Un pont pédestre s'écroule près d'un site sportif

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/09/2010

Un pont pédestre s'est écroulé près du stade Jawaharlal Nehru, qui doit accueillir la cérémonie d'ouverture des XIXe Jeux du Commonwealth. Un incident qui vient s'ajouter à la litanie de problèmes déjà rencontrés par New Delhi...

AFP - Un pont réservé aux piétons en cours de construction près du principal stade devant accueillir les Jeux du Commonwealth à New Delhi s'est effondré mardi, blessant au moins 27 ouvriers, dont quatre grièvement, selon la police.

La structure, une passerelle métallique d'environ 50 m de long supportée par une immense arche en acier, s'est effondrée juste à côté du stade Jawaharlal Nehru, qui doit accueillir la cérémonie d'ouverture des 19e Jeux du Commonwealth dans moins de deux semaines.

Quelque 7.000 athlètes et officiels de 71 nations sont attendus du 3 au 14 octobre pour ces Jeux.

Ce pont, qui devait faire la jonction entre un parking et le stade, s'est effondré sur le parking. La police a bouclé la zone, a constaté l'AFP.

"Il y a 27 blessés, dont quatre grièvement. Ces personnes travaillaient sur la passerelle lorsqu'elle s'est effondrée", a déclaré à l'AFP le chef de la police du secteur, H. G. S. Dhaliwal.

La télévision montrait des images de morceaux métalliques affaissés autour d'engins de travaux à l'arrêt.

"Le pont était en train d'être scellé ce matin. Les ingénieurs étudient les causes de l'accident", a déclaré sur la chaîne CNN-IBN Rakesh Metha, un fonctionnaire du gouvernement local.

Le ministre du Développement urbain, Jaipal Reddy, a de son côté estimé sur cette même chaîne que "New Delhi a subi des précipitations sans précédent et peut-être que cela explique l'accident".

"Je ne pense pas que ceci trouble notre préparation", a-t-il ajouté.

En juillet, la commission de vigilance, organisme chargé par le gouvernement indien de veiller à la conformité des installations, avait dénoncé une série de problèmes dans les travaux de construction, affirmant que certains certificats garantissant la qualité d'équipements construits étaient faux ou suspects.

Une quinzaine de sites répartis dans toute la capitale doivent accueillir les athlètes.

Les scandales de corruption et des retards dans les chantiers ont transformé les mois de préparation en véritable cauchemar pour les organisateurs.

L'Inde a reçu mardi un nouveau camouflet après les commentaires désastreux d'équipes ayant commencé à s'installer dans le village sportif, jugé très incompatible avec les normes internationales.

Selon les chiffres officiels, le coût global des Jeux se monte à 3 milliards de dollars, soit environ cinq fois plus que prévu initialement.

Première publication : 21/09/2010

  • JEUX DU COMMONWEALTH

    Retards et insécurité, la Nouvelle-Zélande menace de se retirer

    En savoir plus

  • INDE - SÉCURITÉ

    New Delhi entend rassurer à deux semaines des Jeux du Commonwealth

    En savoir plus

  • JEUX DU COMMONWEALTH

    New Delhi peine à achever les travaux en temps et en heure

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)