Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Manuel Valls, le Tony Blair français ?

En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez.... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • Rythmes scolaires : la rentrée chahutée par des maires récalcitrants

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

FRANCE

L'Élysée tient un conseil de sécurité et de défense sur les otages au Niger

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/09/2010

Le Premier ministre François Fillon, le ministre de la Défense Hervé Morin et le chef d'État-major des armées ont participé mardi à un Conseil restreint de défense et de sécurité à l'Élysée, au sujet des otages français enlevés au Niger.

AFP - Nicolas Sarkozy a réuni mardi soir un Conseil restreint de défense et de sécurité à l'Elysée sur les questions de terrorisme et d'otages, alors que cinq Français ont été enlevés le 16 septembre au Niger.

Ce conseil, qui avait débuté vers 19h00, a réuni jusqu'à 19H30 le Premier ministre, François Fillon, le ministre de la Défense, Hervé Morin, le chef d'état-major des armées, Edouard Guillaud, et le préfet de police de Paris, Michel Gaudin, a constaté une journaliste de l'AFP.

Selon l'Elysée ont également participé à la réunion les chefs de service du Direction de la police nationale (DDPN), de la Direction générale des services extérieurs (DGSE), de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI).

Le Premier ministre et le ministre de la Défense étaient arrivés de Nice, où se tenaient les journées parlementaires du Nouveau centre, mouvement dont M. Morin est le président.

Selon leurs entourages respectifs, ils avaient modifié les horaires de leurs discours pour participer en fin d'après-midi à la réunion portant, toujours selon les mêmes sources, sur les questions de menaces terroristes et d'otages.

Cinq Français -- quatre salariés du groupe nucléaire français Areva et l'épouse de l'un d'eux -- ainsi qu'un Togolais et un Malgache, ont été enlevés le 16 septembre sur le site d'Arlit (nord du Niger), probablement pour le compte d'Al Qaïda Maghreb islamique (Aqmi) qui les aurait transférés au Mali.

Le gouvernement du Niger a indiqué en fin d'après-midi que les ravisseurs des cinq Français et des deux Africains étaient "affiliés" à un groupe "en lien" avec Al-Qaïda.

Le gouvernement et la police ont fait état ces derniers jours d'importantes menaces terroristes pesant sur la France, le chef de la DCRI, Bernard Squarcini, ayant notamment évoqué "une menace terroriste majeure".

Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, n'a pas assisté à cette réunion car il se trouve actuellement en déplacement au Mali pour les cérémonies du 50e anniversaire de l'indépendance de ce pays.

Selon son entourage, il doit à cette occasion s'entretenir avec le président malien, Amadou Toumani Touré, au sujet des otages enlevés au Niger.

Areva a indiqué mardi avoir reçu des autorités nigériennes une lettre datée du 1er septembre, qui faisait état de menaces d'enlèvement dans la région d'Arlit (nord du Niger).

Première publication : 21/09/2010

  • TERRORISME

    Les militaires français sillonnent le Sahel à la recherche des otages

    En savoir plus

  • NIGER

    Les sept otages auraient été victimes d'une "trahison"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)