Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga a saisi la cour suprême

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement veut taxer les grandes entreprises

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

Afrique

Aqmi revendique la mort de 19 soldats mauritaniens

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/09/2010

Al-Qaïda au Maghreb islamique affirme avoir tué 19 militaires et blessé des dizaines de soldats de l'armée mauritanienne, dans le nord du Mali, à la mi-septembre. Ce bilan n'est pas confirmé par l'armée mauritanienne, qui fait état de 8 décès.

AFP - Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a affirmé mercredi avoir infligé "une cuisante défaite" à l'armée mauritanienne et avoir tué "19 militaires, dans le nord du Mali du 17 au 19 septembre, dans un communiqué publié par une agence privée en ligne, Nouakchott informations.
   
De source militaire mauritanienne, le bilan était de huit militaires morts et d'au moins 12 combattants tués dans le camp d'Aqmi.
   
Ce communiqué n'a pu être authentifié par l'AFP. Mais l'agence Nouakchott Informations (ANI) n'avait pas été démentie après la publication de deux précédents communiqué d'Aqmi.
   
Dans ce texte, la branche maghrébine d'Al-Qaïda affirme que les combats n'ont fait qu'un seul mort dans les rangs de ses "moudjahidine" (combattants) et dément "les mensonges du commandement mauritanien dont l’objectif était de couvrir la cuisante défaite".
   
Aqmi affirme avoir tué "19 militaires", avoir blessé "des dizaines de soldats de l’armée mauritanienne" et récupéré "cinq véhicules en bon état" et en avoir détruit "deux autres".
   
Aqmi accuse par ailleurs des militaires français d'avoir pris part aux combats: "il apparaît très vraisemblable qu’un nombre limité de forces françaises étaient présentes au côté de l'armée mauritanienne battue".
   
"Il est clair que Ould Abdel Aziz (le président mauritanien, ndlr) a décidé de mener une guerre par procuration au nom de ses maîtres français, non seulement en Mauritanie mais en dehors de son pays", déclare Aqmi.
   
"Les moudjahidine répondront avec fermeté et force à toutes les agressions des agents de la France".

 

Première publication : 22/09/2010

  • NIGER

    Paris a "de bonnes raisons" de penser que les otages sont en vie

    En savoir plus

  • SAHEL

    Un avion mauritanien bombarde des positions d'Al-Qaïda dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • SAHEL

    Combats meurtriers entre l'armée mauritanienne et les islamistes d'Aqmi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)