Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

Afrique

Aqmi revendique la mort de 19 soldats mauritaniens

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/09/2010

Al-Qaïda au Maghreb islamique affirme avoir tué 19 militaires et blessé des dizaines de soldats de l'armée mauritanienne, dans le nord du Mali, à la mi-septembre. Ce bilan n'est pas confirmé par l'armée mauritanienne, qui fait état de 8 décès.

AFP - Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a affirmé mercredi avoir infligé "une cuisante défaite" à l'armée mauritanienne et avoir tué "19 militaires, dans le nord du Mali du 17 au 19 septembre, dans un communiqué publié par une agence privée en ligne, Nouakchott informations.
   
De source militaire mauritanienne, le bilan était de huit militaires morts et d'au moins 12 combattants tués dans le camp d'Aqmi.
   
Ce communiqué n'a pu être authentifié par l'AFP. Mais l'agence Nouakchott Informations (ANI) n'avait pas été démentie après la publication de deux précédents communiqué d'Aqmi.
   
Dans ce texte, la branche maghrébine d'Al-Qaïda affirme que les combats n'ont fait qu'un seul mort dans les rangs de ses "moudjahidine" (combattants) et dément "les mensonges du commandement mauritanien dont l’objectif était de couvrir la cuisante défaite".
   
Aqmi affirme avoir tué "19 militaires", avoir blessé "des dizaines de soldats de l’armée mauritanienne" et récupéré "cinq véhicules en bon état" et en avoir détruit "deux autres".
   
Aqmi accuse par ailleurs des militaires français d'avoir pris part aux combats: "il apparaît très vraisemblable qu’un nombre limité de forces françaises étaient présentes au côté de l'armée mauritanienne battue".
   
"Il est clair que Ould Abdel Aziz (le président mauritanien, ndlr) a décidé de mener une guerre par procuration au nom de ses maîtres français, non seulement en Mauritanie mais en dehors de son pays", déclare Aqmi.
   
"Les moudjahidine répondront avec fermeté et force à toutes les agressions des agents de la France".

 

Première publication : 22/09/2010

  • NIGER

    Paris a "de bonnes raisons" de penser que les otages sont en vie

    En savoir plus

  • SAHEL

    Un avion mauritanien bombarde des positions d'Al-Qaïda dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • SAHEL

    Combats meurtriers entre l'armée mauritanienne et les islamistes d'Aqmi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)