Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Ajax Amsterdam - PSG en direct

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

FRANCE

La mobilisation, clé de la nouvelle journée de grève contre la réforme des retraites

Vidéo par Aude SOUFI

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 23/09/2010

Pour les syndicats, la nouvelle journée d'action contre le projet de réforme des retraites, jeudi, est un test. Plus les manifestants seront nombreux, plus le bras de fer engagé avec le gouvernement tournera à leur avantage, estiment-ils.

Après une première journée d’action le 7 septembre dernier, les syndicats organisent une nouvell

e journée de mobilisation contre la réforme des retraites, ce jeudi.

L’appel a été lancé par l’intersyndicale CGT-CFDT-CFTC-CFE/CGC-FSU-Unsa.

Avant même que les cortèges ne s’ébranlent - quelque 231 manifestations sont prévues aujourd’hui - les chiffres concernant le taux de grévistes commencent à tomber. 

Dans l’Éducation nationale, un enseignant sur quatre est en grève, selon le ministère, primaire, collèges et lycées confondus.

 À la Poste, quelque 16,5 % du personnel était répertorié comme gréviste à 10h, contre 22,07 % lors de la précédente journée de mobilisation.

La direction de la SNCF, de son côté, annonce un taux de grévistes de 37,06 %

, tandis

SUR LE NET

- Lire le communiqué de l'intersyndicale appelant à la grève le 23 septembre

- La carte des mobilisations sur le site de la CFDT

- La carte des mobilisations sur le site de la CGT

- Le texte adopté en première lecture par l'Assemblée nationale

- Le dossier législatif sur la réforme des retraites sur le site de l'Assemblée nationale

que la CGT affirme, elle, qu'il s'élève à 49,85 %, contre 51,8 % le 7 septembre. Le trafic dans la matinée était conforme aux prévisions.

En ce qui concerne les transports de la RATP en Île-de-France, le trafic est meilleur que ce qui avait été annoncé, avec plus de 4 rames de métro sur 5, plus de un RER A sur 2 et un RER B sur trois.

Reste que c’est essentiellement dans la rue que va se jouer cette journée. De l

Droit de grève, mode d'emploi

La grève - dont le droit est garanti en France par la Constitution - est une cessation collective et concertée du travail destinée à appuyer des revendications professionnelles.

Dans le privé

Tout salarié a le droit de faire grève. L’employeur pourra retenir la part du salaire correspondant à la durée de la grève.

Dans le public

Toute grève, même si elle est inférieure à une journée, donne lieu à une retenue de 1/30e de la rémunération mensuelle. Toutefois, dans les fonctions publiques hospitalière et territoriale, la retenue sur salaire est strictement proportionnelle à la durée de la grève.

Certains personnels ne disposent pas du droit de grève (police, CRS, militaires…). D’autres sont astreints à un service minimum (agents hospitaliers…).

’ampleur de la mobilisation dépendra sans doute, en effet, l’avenir du mouvement. Les syndicats ont exprimé leur confiance en une mobilisation importante contre un texte adopté en première lecture à l’Assemblée nationale, et qui doit maintenant être examiné au Sénat, sans doute à partir du 5 octobre - la date exacte doit être arrêtée le 29 septembre.

Le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, a ainsi estimé mercredi

que la protestation était "en train de gagner le soutien populaire". De son côté, le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, a déclaré jeudi matin sur Canal + que la mobilisation contre le projet de réforme des retraites allait "être forte", jugeant que le chef de l'État "devrait constater au plus tôt l'ampleur du désaccord", faute de quoi, il faudra "créer de nouvelles initiatives".

Un chiffre servira de repère : celui de la mobilisation du 7 septembre. À cette date, le nombre de manifestants s'était élevé à 1,12 million de personnes, selon le ministère de l'Intérieur, et à plus de 2,7 millions, selon la CGT.

L'inconnue réside dans la mobilisation des étudiants et des lycéens, qui étaient peu nombreux dans les rues lors de la dernière journée de grève. Le secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly, a souhaité qu'ils rejoignent le mouvement.

Dès vendredi, l'intersyndicale se réunira pour décider des suites à donner au mouvement. D'ores et déjà, dans certaines entreprises et certaines unions syndicales locales ou départementales circulent des appels à des grèves reconductibles dès le 24 septembre.

Le ministre du Travail, Éric Woerth, a répété, mercredi, que "le cœur de la réforme" - à savoir le recul de l'âge légal de départ à la retraite à 62 ans - ne changerait pas, cette disposition étant, selon lui, "juste et nécessaire".

Première publication : 23/09/2010

  • FRANCE

    L'Assemblée nationale adopte la réforme des retraites au terme de débats houleux

    En savoir plus

  • FRANCE

    "Négocier sur les retraites, est-ce vraiment dans l'intérêt des syndicats ?"

    En savoir plus

  • GRÈVES

    Manifestations à travers la France contre la réforme des retraites

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)