Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

En savoir plus

DÉBAT

Comment lutter contre l'organisation de l'État islamique?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hongkong, nouveau Tienanmen ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

De la Mecque à Broumov : le voyage du Bazin

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les profs manquent à l'appel"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Censure chinoise sur Hong Kong

En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • Hong Kong toujours bloquée, l'exécutif demande la fin des manifestations

    En savoir plus

  • Vidéo : Dohuk, province du Kurdistan submergée par les déplacés irakiens

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

  • Présidentielle brésilienne : Dilma Rousseff, touchée mais pas coulée

    En savoir plus

  • Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

    En savoir plus

  • Seulement 25 % de femmes au Sénat : à qui la faute ?

    En savoir plus

  • La dette française dépasse pour la première fois les 2 000 milliards d'euros

    En savoir plus

  • Référendum en Catalogne : la Cour constitutionnelle suspend le vote

    En savoir plus

  • Sharia4Belgium fait face à la justice pour recrutement de jihadistes

    En savoir plus

  • AIG : l'État américain sur le banc des accusés pour "sauvetage illégal"

    En savoir plus

  • Assassinat d'Hervé Gourdel : le point sur l'enquête en Algérie

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG s'attaque au Barça sans Zlatan

    En savoir plus

  • Charles Blé Goudé accusé de "certains des pires crimes" devant la CPI

    En savoir plus

FRANCE

Bataille de chiffres autour de la mobilisation contre la réforme des retraites

Vidéo par Aurore DUPUIS

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/09/2010

Selon les syndicats, la mobilisation de cette journée d'action contre la réforme des retraites est en hausse par rapport à celle du 7 septembre. De son côté, le gouvernement note une baisse sensible du nombre de manifestants dans les rues.

Après une première journée d’action très suivie le 7 septembre, les syndicats espéraient faire aussi bien ce jeudi. Difficile de savoir s’ils sont arrivés à leurs fins tant le nombre exact de personnes descendues dans la rue est, comme toujours, sujet à controverse.

Si les syndicats se réjouissent d’une mobilisation stable, voire en hausse dans certaines villes comme à Paris, où ils ont dénombré 300 000 manifestants, la police n’en a, elle, recensé que 65 000 dans la capitale française, soit 15 000 de moins qu’il y a deux semaines.

Le désaccord est encore plus flagrant en ce qui concerne la ville de Marseille. Les syndicats estiment qu’environ 220 000 personnes ont manifesté ce jeudi dans les rues de la cité phocéenne, tandis que la police en a compté 22 000, soit dix fois moins...

Au plan national, 997 000 personnes ont défilé ce jeudi en France, selon le ministère de l'Intérieur, qui en avait recensé 1 120 000  le 7 septembre. Pour la CGT, ils étaient 3 millions ce jeudi, contre 2,7 millions il y a deux semaines.

Une bataille de chiffres qui permet aux syndicats comme au gouvernement de crier victoire. Estimant que les grèves et les manifestations ont été moins suivies, ce dernier se sent conforté dans ses choix, notamment sur le report de 60 à 62 ans de l'âge légal du départ à la retraite. Du côté des syndicats, c’est un tout autre son de cloche. Ils estiment que "le pari est gagné" et que le gouvernement est désormais contraint de reculer.

Taux de grévistes en baisse

Une certitude se dégage néanmoins de cette journée, le taux de grévistes est en baisse. Dans l’Éducation nationale, seul un enseignant sur quatre n’a pas assuré ses cours ce jeudi, selon le ministère. À La Poste, un peu plus de 18 % du personnel étaient répertoriés comme grévistes, contre 22,07 % lors de la précédente journée de mobilisation.

La direction de la SNCF, de son côté, annonce un taux de grévistes de 37,06 %, tandis que la CGT affirme, elle, qu'il s'élève à 49,85 %, contre 51,8 % le 7 septembre. Le trafic dans la journée a été conforme aux prévisions.

En ce qui concerne les transports de la RATP en Île-de-France, le trafic est meilleur que ce qui avait été annoncé, avec plus de quatre rames de métro sur cinq, plus de un RER A sur deux et un RER B sur trois.

Dès vendredi, l'intersyndicale se réunira pour décider des suites à donner au mouvement. D'ores et déjà, dans certaines entreprises et certaines unions syndicales locales ou départementales circulent des appels à des grèves reconductibles dès le 24 septembre.

Le ministre du Travail, Éric Woerth, a répété, mercredi, que "le cœur de la réforme" - à savoir le recul de l'âge légal de départ à la retraite à 62 ans - ne changerait pas, cette disposition étant, selon lui, "juste et nécessaire".

Première publication : 23/09/2010

  • FRANCE

    La mobilisation, clé de la nouvelle journée de grève contre la réforme des retraites

    En savoir plus

  • FRANCE

    L'Assemblée nationale adopte la réforme des retraites au terme de débats houleux

    En savoir plus

  • FRANCE

    "Négocier sur les retraites, est-ce vraiment dans l'intérêt des syndicats ?"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)