Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"La grève à Air France doit s'arrêter"

En savoir plus

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG se frotte au mythique Ajax

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Zinedine Zidane se verrait bien un jour sélectionneur des Bleus

    En savoir plus

  • Un obus tiré de Gaza vers Israël, le premier depuis la trêve

    En savoir plus

FRANCE

Bataille de chiffres autour de la mobilisation contre la réforme des retraites

Vidéo par Aurore DUPUIS

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/09/2010

Selon les syndicats, la mobilisation de cette journée d'action contre la réforme des retraites est en hausse par rapport à celle du 7 septembre. De son côté, le gouvernement note une baisse sensible du nombre de manifestants dans les rues.

Après une première journée d’action très suivie le 7 septembre, les syndicats espéraient faire aussi bien ce jeudi. Difficile de savoir s’ils sont arrivés à leurs fins tant le nombre exact de personnes descendues dans la rue est, comme toujours, sujet à controverse.

Si les syndicats se réjouissent d’une mobilisation stable, voire en hausse dans certaines villes comme à Paris, où ils ont dénombré 300 000 manifestants, la police n’en a, elle, recensé que 65 000 dans la capitale française, soit 15 000 de moins qu’il y a deux semaines.

Le désaccord est encore plus flagrant en ce qui concerne la ville de Marseille. Les syndicats estiment qu’environ 220 000 personnes ont manifesté ce jeudi dans les rues de la cité phocéenne, tandis que la police en a compté 22 000, soit dix fois moins...

Au plan national, 997 000 personnes ont défilé ce jeudi en France, selon le ministère de l'Intérieur, qui en avait recensé 1 120 000  le 7 septembre. Pour la CGT, ils étaient 3 millions ce jeudi, contre 2,7 millions il y a deux semaines.

Une bataille de chiffres qui permet aux syndicats comme au gouvernement de crier victoire. Estimant que les grèves et les manifestations ont été moins suivies, ce dernier se sent conforté dans ses choix, notamment sur le report de 60 à 62 ans de l'âge légal du départ à la retraite. Du côté des syndicats, c’est un tout autre son de cloche. Ils estiment que "le pari est gagné" et que le gouvernement est désormais contraint de reculer.

Taux de grévistes en baisse

Une certitude se dégage néanmoins de cette journée, le taux de grévistes est en baisse. Dans l’Éducation nationale, seul un enseignant sur quatre n’a pas assuré ses cours ce jeudi, selon le ministère. À La Poste, un peu plus de 18 % du personnel étaient répertoriés comme grévistes, contre 22,07 % lors de la précédente journée de mobilisation.

La direction de la SNCF, de son côté, annonce un taux de grévistes de 37,06 %, tandis que la CGT affirme, elle, qu'il s'élève à 49,85 %, contre 51,8 % le 7 septembre. Le trafic dans la journée a été conforme aux prévisions.

En ce qui concerne les transports de la RATP en Île-de-France, le trafic est meilleur que ce qui avait été annoncé, avec plus de quatre rames de métro sur cinq, plus de un RER A sur deux et un RER B sur trois.

Dès vendredi, l'intersyndicale se réunira pour décider des suites à donner au mouvement. D'ores et déjà, dans certaines entreprises et certaines unions syndicales locales ou départementales circulent des appels à des grèves reconductibles dès le 24 septembre.

Le ministre du Travail, Éric Woerth, a répété, mercredi, que "le cœur de la réforme" - à savoir le recul de l'âge légal de départ à la retraite à 62 ans - ne changerait pas, cette disposition étant, selon lui, "juste et nécessaire".

Première publication : 23/09/2010

  • FRANCE

    La mobilisation, clé de la nouvelle journée de grève contre la réforme des retraites

    En savoir plus

  • FRANCE

    L'Assemblée nationale adopte la réforme des retraites au terme de débats houleux

    En savoir plus

  • FRANCE

    "Négocier sur les retraites, est-ce vraiment dans l'intérêt des syndicats ?"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)