Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Valls prêt à lâcher du lest

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gilberto Rodrigues Léal : le MUJAO annonce la mort du français enlevé au Mali

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 1)

En savoir plus

ICI L'EUROPE

José Bové et Guy Verhofstadt, candidats à la présidence de la Commission européenne

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Elio Di Rupo, Premier ministre belge

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Otages en Syrie : les coulisses d'une libération

En savoir plus

FOCUS

Dans la ville natale de Jean Paul II, la "papamania" est au beau fixe

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires taguées en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

  • En images : scènes de guerre urbaine à Copacabana

    En savoir plus

  • Gilberto Rodrigues Leal, un retraité passionné de voyages

    En savoir plus

  • L'État appelé à intervenir pour aider les réfugiés syriens près de Paris

    En savoir plus

  • Ligue des champions : à Madrid, Chelsea neutralise l'Atlético

    En savoir plus

  • Kiev va reprendre son "opération antiterroriste" dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Booba-Rohff : ces artistes qui desservent le rap "par leur bêtise"

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le plan de lutte de Paris

    En savoir plus

  • Le retour "hautement politique" d'Abdoulaye Wade à Dakar

    En savoir plus

  • "24 jours" : le film choc d'Arcady sur le meurtre antisémite d'Ilan Halimi

    En savoir plus

  • France : le prix de la pierre, un boulet pour la croissance ?

    En savoir plus

  • Les islamistes du Mujao annoncent la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

    En savoir plus

  • Le Fatah et le Hamas retournent à la table des négociations à Gaza

    En savoir plus

  • Cette saison, les guides népalais ne graviront pas l'Everest

    En savoir plus

  • Fin de l’incendie de Valparaiso : près de mille hectares détruits

    En savoir plus

  • L'opposant russe Alexeï Navalny reconnu coupable de "diffamation"

    En savoir plus

  • Ryan Giggs joue les entraîneurs pour Manchester United

    En savoir plus

  • Washington lie la Russie aux séparatistes ukrainiens, photos à l’appui

    En savoir plus

Economie

Une commission du Congrès vote des sanctions économiques contre la Chine

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/09/2010

La commission du Congrès américain chargée des questions financières et fiscales a approuvé un projet de loi prévoyant des sanctions contre l'importation de plusieurs produits chinois, en réponse à la politique monétaire de Pékin.

AFP - Une commission du Congrès américain a approuvé vendredi matin un projet de loi prévoyant des mesures de rétorsion contre la Chine accusée de sous-évaluer sa monnaie pour favoriser ses exportations.

Les élus de la commission chargée des questions financières et fiscales de la Chambre des représentants ont adopté le texte par acclamation.

Plusieurs élus républicains ont toutefois manifesté leur opposition au projet estimant qu'il s'agissait d'une manoeuvre politique en vue des élections de mi-mandat de novembre.

Ce projet de loi imposerait des mesures de rétorsion visant les produits chinois importés aux Etats-Unis. Un projet de loi similaire est envisagé au Sénat.

Pour être adopté, le texte doit d'abord être approuvé par la Chambre des représentants dans son ensemble, avant de l'être à la chambre haute.

Les responsables de la direction démocrate à la Chambre ont la possibilité d'organiser un vote sur la question la semaine prochaine, avant leur départ pour les congés parlementaires en vue des élections.

Dans le projet de loi, les élus souhaitent notamment que des tarifs compensatoires soient appliqués par le département américain du Commerce s'il est prouvé, selon les critères de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC), qu'un gouvernement intervient sur son taux de change et contribue de cette façon à "subventionner" ses exportations.

Le département du Commerce américain a refusé jusqu'à présent de considérer les manipulations de chang comme des subventions déguisées, car cette pratique bénéficie notamment aux touristes américains qui se rendent dans le pays en question.

Le projet de loi demande désormais au département du Commerce de ne pas poursuivre cette pratique et de prendre en considération "l'ensemble des faits" y compris les questions de sous-évaluation, lorsqu'il doit imposer des tarifs compensatoires.
 

Première publication : 24/09/2010

  • COMMERCE INTERNATIONAL

    Le Trésor américain s'en prend au "modèle économique" chinois

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)