Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Poutine, Israël, même combat"

En savoir plus

SUR LE NET

Écosse : les stars s'invitent dans le débat sur l'indépendance

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

iCloud piraté : tous en danger?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Passer l'arme à droite"

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Obama envoie 350 soldats supplémentaires en Irak

    En savoir plus

  • "Le monde est en train de perdre la bataille contre Ebola", s'alarme MSF

    En savoir plus

  • Jihad : une Française retrouve sa fillette, emmenée de force en Syrie

    En savoir plus

  • Mistral : "Les technologies de pointe ont déjà été transmises aux Russes"

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Le chef des Shebab somaliens visé par un raid américain

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

EUROPE

Londres réhausse le risque d'attaque terroriste liée à l'Irlande du Nord

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/09/2010

Face à la "forte possibilité d'attaque" liée à la situation en Irlande du Nord, la ministre britannique de l'Intérieur, Theresa May, a élevé le niveau d'alerte à "important".

AFP - L'alerte pour menace d'attentats terroristes liés à l'Irlande du Nord est passée d'un niveau "modéré" à "important", ce qui signifie une "forte possibilité d'attaque", selon un communiqué du ministère de l'Intérieur vendredi.

"Le directeur général des services de sécurité m'a informé qu'il avait rehaussé le risque d'attaque terroriste liée à l'Irlande du Nord en Grande-Bretagne de modéré à important, ce qui signifie qu'une attaque est une forte possibilité", a indiqué la ministre de l'Intérieur Theresa May.

C'est la première fois que le gouvernement publie un niveau de menace terroriste liée à l'Irlande du Nord, indique le ministère. L'objectif est d'assurer la "transparence" de l'information et d'encourager le public à la vigilance.

"Je voudrais engager le public à rapporter toute activité suspecte à la police et aux services de sécurité dans leur effort constant pour découvrir, poursuivre et démanteler l'activité terroriste", a poursuivi Mme May.

Le niveau "important" est le troisième sur une échelle allant de "critique", à "sévère", "important", "modéré" et "bas".

Le 17 septembre dernier, le directeur général du MI5 (renseignements intérieurs" avait mis en garde contre de nouveaux risques de la part de militants républicains irlandais dissidents.

Jonathan Evans, qui s'adresse rarement au public, avait mis en garde contre une "hausse continue de l'activité terroriste et de l'ambition" des républicains dissidents en Irlande du Nord au cours des trois dernières années.

"Même si la campagne des dissidents se concentre à présent sur l'Irlande du Nord, nous ne pouvons pas exclure la possibilité qu'ils étendent leurs attaques à la Grande-Bretagne".

Plus de 30 attaques ou tentatives d'attaques par des groupes dissidents républicains opposés au processus de paix en Irlande du Nord ont été recensées cette année, contre 20 pour l'ensemble de l'année dernière, a-t-il noté.

L'Armée républicaine irlandaise (IRA), bras armé historique de la cause républicaine, a renoncé à la violence et l'Irlande du Nord est entrée dans un processus de paix qui a débouché en 2007 sur un gouvernement partagé entre catholiques et protestants. Mais des groupes dissidents continuent à prôner la violence.
 

Première publication : 24/09/2010

  • IRLANDE DU NORD

    Cameron présente les "excuses" de la nation britannique pour le Bloody Sunday

    En savoir plus

  • IRLANDE DU NORD

    Une voiture piégée explose près du siège du MI5

    En savoir plus

  • IRLANDE DU NORD

    L'Assemblée approuve un accord historique entre catholiques et protestants

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)