Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Des mercenaires russes en Centrafrique"

En savoir plus

L’invité du jour

Jacky Moiffo : "Ils ont vendu mon frère", migrant du Cameroun

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Emmanuel Macron aux États-Unis : une visite pour renforcer les liens économiques

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Ce que nous achetons bon marché peut coûter très cher à d'autres"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : nouvelle journée de mobilisation à Antananarivo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Immigration : tensions à la frontière franco-italienne

En savoir plus

LE DÉBAT

Rencontre Macron-Trump aux États-Unis : entre complicité et désaccords

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Uberisation : naissance de l’entreprise 2.0

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Naïssam Jalal et le trio Amzik, nouveaux visages des musiques orientales

En savoir plus

EUROPE

Fausse alerte sur le vol dérouté de Pakistan Airlines

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/09/2010

La police suédoise, qui avait arrêté un Canadien d'origine pakistanaise après l'atterrissage et l'évacuation d'un avion de ligne suite à une fausse alerte à la bombe, a relâché le passager. Aucun explosif n'a été retrouvé.

REUTERS - Un avion de ligne pakistanais ralliant Toronto à Karachi avec 273 personnes à bord s'est dérouté samedi sur Stockholm à la suite d'une fausse alerte à la bombe.
 
La police suédoise, qui a arrêté un passager canadien suspect et procédé à la fouille du Boeing 777 des Pakistan International Airlines (PIA), n'a pas trouvé d'explosifs.
 
L'alerte avait été donnée par une femme au Canada, qui a contacté la police depuis une cabine téléphonique pour dire qu'un passager transportait des explosifs.
 
Contacté par les policiers canadiens alors que l'avion se trouvait dans l'espace aérien suédois, le commandant de bord s'est posé en urgence à Stockholm-Arlanda, le principal aéroport de la capitale.
 
Un Canadien d'origine pakistanaise a été arrêté après l'atterrissage et l'évacuation des passagers du vol PK782.

L'individu, âgé d'une trentaine d'années, a été remis en liberté après avoir fait l'objet d'un interrogatoire.
 
"Les soupçons pesant sur lui n'étaient pas suffisants pour justifier un mandat d'arrêt, il est donc libre de quitter la Suède", a indiqué le parquet dans un communiqué.
 
Le Boeing, qui transportait 102 Canadiens et 139 Pakistanais d'après la compagnie, est reparti pour Karachi avant la remise en liberté du suspect canadien.
 
Aucun problème n'avait été signalé aux contrôles de sécurité à l'enregistrement des passagers à Toronto, a précisé la police suédoise.
 
L'incident n'a pas perturbé l'activité à l'aéroport de Stockholm-Arlanda.
 

Première publication : 25/09/2010

  • SUÈDE

    Un suspect arrêté après une alerte à la bombe sur un vol de Pakistan Airlines

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Tentative avortée de détournement d'avion à Moscou

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)