Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libreville retient son souffle dans l'attente des résultats de la présidentielle

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement.

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement.

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Puppa Lek Sen, héritier du reggae africain

En savoir plus

FOCUS

Proche-Orient : l’essor du tourisme politique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Tensions entre Grecs et réfugiés sur l’île de Chios

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le plan pour l'islam de France

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

États-Unis : Yellen promet une hausse progressive des taux, les marchés réagissent

En savoir plus

EUROPE

Fausse alerte sur le vol dérouté de Pakistan Airlines

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/09/2010

La police suédoise, qui avait arrêté un Canadien d'origine pakistanaise après l'atterrissage et l'évacuation d'un avion de ligne suite à une fausse alerte à la bombe, a relâché le passager. Aucun explosif n'a été retrouvé.

REUTERS - Un avion de ligne pakistanais ralliant Toronto à Karachi avec 273 personnes à bord s'est dérouté samedi sur Stockholm à la suite d'une fausse alerte à la bombe.
 
La police suédoise, qui a arrêté un passager canadien suspect et procédé à la fouille du Boeing 777 des Pakistan International Airlines (PIA), n'a pas trouvé d'explosifs.
 
L'alerte avait été donnée par une femme au Canada, qui a contacté la police depuis une cabine téléphonique pour dire qu'un passager transportait des explosifs.
 
Contacté par les policiers canadiens alors que l'avion se trouvait dans l'espace aérien suédois, le commandant de bord s'est posé en urgence à Stockholm-Arlanda, le principal aéroport de la capitale.
 
Un Canadien d'origine pakistanaise a été arrêté après l'atterrissage et l'évacuation des passagers du vol PK782.

L'individu, âgé d'une trentaine d'années, a été remis en liberté après avoir fait l'objet d'un interrogatoire.
 
"Les soupçons pesant sur lui n'étaient pas suffisants pour justifier un mandat d'arrêt, il est donc libre de quitter la Suède", a indiqué le parquet dans un communiqué.
 
Le Boeing, qui transportait 102 Canadiens et 139 Pakistanais d'après la compagnie, est reparti pour Karachi avant la remise en liberté du suspect canadien.
 
Aucun problème n'avait été signalé aux contrôles de sécurité à l'enregistrement des passagers à Toronto, a précisé la police suédoise.
 
L'incident n'a pas perturbé l'activité à l'aéroport de Stockholm-Arlanda.
 

Première publication : 25/09/2010

  • SUÈDE

    Un suspect arrêté après une alerte à la bombe sur un vol de Pakistan Airlines

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Tentative avortée de détournement d'avion à Moscou

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)