Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au PSG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

Asie - pacifique

Les tensions persistent entre Pékin et Tokyo

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/09/2010

Le retour du capitaine chinois détenu pendant 15 jours par le Japon n’a pas calmé les tensions entre les deux pays. Bien au contraire. Pékin exige des excuses, Tokyo refuse de les présenter. Les deux états s'enfoncent dans une crise diplomatique.

AFP - Le Premier ministre japonais Naoto Kan a rejeté la demande d'"excuses" et de "compensation" de la Chine, pour la détention au Japon du capitaine d'un chalutier chinois, cause d'une grave crise diplomatique entre les deux pays, ont indiqué dimanche les agences Jiji Press et Kyodo News.

La Chine a réclamé samedi à Tokyo des excuses et une compensation pour la détention de ce capitaine, arrêté début septembre près d'îlots dont la souveraineté est contestée par les deux pays. Il a finalement été libéré vendredi.

Les petites îles inhabitées voisines de l'incident sont contrôlées par Tokyo mais revendiquées par les deux pays, ainsi que par Taïwan.

"Les îles Senkaku font partie du territoire japonais. A partir de là, une compensation est totalement inenvisageable et nous ne pouvons pas accepter" la requête chinoise sur la compensation et les excuses, a déclaré le Premier ministre japonais à des journalistes dimanche, rapporte Jiji Press.

Le porte-parole du ministère japonais des Affaires étrangères avait déjà estimé cette demande "sans fondement".

Le Japon a libéré vendredi le capitaine chinois, arrêté le 8 septembre. La presse et l'opinion japonaise ont vivement critiqué le gouvernement pour ce geste, interprété comme un signe de faiblesse vis à vis de Pékin qui avait multiplié les pressions pour obtenir l'élargissement du détenu.

Cette affaire a provoqué la pire querelle diplomatique sino-japonaise depuis 2006.

Première publication : 25/09/2010

  • SUR RFI

    Pékin a maintenu la pression pour obtenir la libération du capitaine chinois

    En savoir plus

  • CHINE-JAPON

    Tokyo fait un geste envers Pékin en libérant le capitaine du chalutier chinois

    En savoir plus

  • JAPON - CHINE

    Incident maritime : le ton monte d'un cran entre Tokyo et Pékin

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)