Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Sénégal : les étudiants en colère

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Trump - Kim : rupture prononcée, paix envolée ?

En savoir plus

POLITIQUE

"Un personnage de roman" : Philippe Besson a suivi Macron pendant la campagne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Zabou Breitman, maîtresse de cérémonie de la 30e Nuit des Molières

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ministre rwandaise des Affaires étrangères : "Paris et Kigali ont pris un nouveau départ"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le football américain s'agenouille devant Trump"

En savoir plus

L’invité du jour

Barthélémy Toguo : "Il n’y a pas assez de musées en Afrique"

En savoir plus

FOCUS

Vietnam : à l'école des futures stars du football

En savoir plus

L'INFO ÉCO

VivaTech : Paris, capitale des start-ups pendant 3 jours

En savoir plus

Moyen-orient

Abbas décidera de la poursuite des négociations de paix "après le 4 octobre"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/09/2010

En conférence de presse à Paris, le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a affirmé qu'il décidera de la poursuite des négociations avec Israël à l'issue d'une consultation avec les pays arabes devant prendre fin le 4 octobre.

AFP - Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne, a affirmé que les Palestiniens décideraient de poursuivre ou non les négociations directes avec Israël "après le 4 octobre", lundi à Paris lors d'une conférence de presse conjointe avec le président Nicolas Sarkozy.

Après le 4 octobre, à l'issue de consultations entre l'Autorité palestinienne et les pays arabes, "nous pourrons faire part de notre position" sur la poursuite éventuelle des négociations directes avec Israël, en vue d'aboutir à un accord de paix et à la création

Gel des colonies : de quoi s'agit-il ?

d'un Etat palestinien indépendant", a déclaré M. Abbas.

Le président palestinien confirme ainsi une information de son porte-parole Nabil Abou Roudeina, qui avait indiqué lundi un peu plus tôt cette date du 4 octobre.

Mahmoud Abbas a également réaffirmé qu'il souhaitait que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu "prolonge de trois ou quatre mois" le moratoire sur le gel de la colonisation en Cisjordanie.

Il a également rendu hommage à "la position pilote de la France pour aider à établir un Etat palestinien indépendant".
 

Première publication : 27/09/2010

  • PROCHE-ORIENT

    Mahmoud Abbas est-il encore légitime pour négocier au nom des Palestiniens ?

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Mahmoud Abbas assouplit sa position malgré la fin du gel des colonies

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Gel des colonies : de quoi s'agit-il ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)