Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

  • En direct : "Ayons le courage d'agir, de gouverner dans la durée", dit Valls

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • La contestation anti-gouvernementale vire au chaos à Islamabad

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'EI à Amerli

    En savoir plus

  • UE : Tusk président du Conseil, Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

Economie

Le budget 2011 fixe des objectifs d'économies "historiques"

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 29/09/2010

Chrisitine Lagarde a présenté la loi de finances pour 2011. Au menu, toute un série d’économies ainsi qu’un retour des prélèvements obligatoires. La ministre de l'Économie espère ramener les déficits français à 3 % à l’horizon 2013.

La ministre française de l’Économie, Christine Lagarde, a présenté, ce mercredi, en conseil des ministres le projet de loi de finances pour 2011. Comme prévu, ce budget représente un effort d’économie important. Qualifié par Christine Lagarde d’"historique", le texte prévoit toute une série de réductions dont le but est d’atteindre, d'ici à 2013, un niveau de déficit public de 3 % conforme aux exigences de l’Union européenne (UE). Voici les principaux points du projet de loi de finances.

Réductions des niches fiscales. François Baroin, ministre du Budget, avait déclaré que le coup de rabot porté sur les niches fiscales devrait rapporter 10 milliards d’euros à l’État. Finalement, le projet présenté par Christine Lagarde est légèrement moins ambitieux. Pour 2011, la réduction des niches rapportera 9,4 milliards d’euros. Elle a toutefois précisé qu’une nouvelle suppression de niche devrait intervenir en 2013 et 2014 pour récupérer 6 milliards d’euros supplémentaires.

Réductions des effectifs de la fonction publique. En 2011, l’État prévoit de supprimer 31 638 postes dans la fonction publique. Le gouvernement va donc poursuivre sa politique de non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, mais il ralentit la cadence. En effet, 33 749 postes sont supprimés en 2010. C’est le ministère de l’Éducation qui va être le plus touché avec 16 000 postes en moins en 2011.

Réduction du déficit. L’objectif "historique" du gouvernement est de réduire le déficit du budget de l’État de 152 milliards d’euros cette année à 92 milliards en 2011. De son côté, le déficit public français devrait commencer lui aussi à baisser à partir de 2011. Si en 2010, il va atteindre un record historique de 7,7 % du produit intérieur brut (PIB), Christine Lagarde prévoit qu’il retombera en 2011 à 6 %. Le but du gouvernement est de réussir à le ramener en 2013 aux fameux 3 % du PIB exigé par l’UE.

Augmentation des prélèvements obligatoires. Le président français, Nicolas Sarkozy, avait promis de les réduire, ils vont retrouver leur niveau de 2007 à partir de l’année prochaine. Les impôts, taxes et autres cotisations sociales vont passer de 41,9 % du PIB à 42,9 %. Par la suite, ce taux continuera à progresser pour atteindre 43,9 % en 2014, correspondant à son niveau de 2007, début du quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Augmentation de la croissance. Afin de tenir ses objectifs économiques, Christine Lagarde mise sur une accélération de la croissance dans les années à venir. Si elle devrait atteindre 1,5 % cette année, la ministre table sur une croissance de 2 % pour l’année prochaine et espère même qu’en 2012 et 2013 elle soit de 2,5 %.

Première publication : 29/09/2010

  • FRANCE

    Le budget 2011 part à la chasse aux économies

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le déficit budgétaire pourrait passer sous les 100 milliards d'euros

    En savoir plus

  • FRANCE

    Nicolas Sarkozy souhaite une réforme de la Constitution pour réduire les déficits

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)