Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Pour le chef des Farc, l'accord en Colombie "jette les bases d'une paix durable"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

EUROPE

Ni Paris ni Berlin ne confirment les projets d'attentats "déjoués" hier en Europe

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/09/2010

Alors que la chaîne Sky News a affirmé mardi que les services de renseignement européens avaient déjoué une série d'attentats, plusieurs sources estiment, officiellement ou non, qu'aucune attaque imminente ne menace le Vieux Continent.

Que ce soit à Berlin ou à Paris, les autorités allemandes et françaises n’ont, pour l'instant, pas confirmé l’information dévoilée par la chaîne britannique Sky News selon laquelle les services de renseignements européens auraient déjoué une série d’attentats.

Alors que le 11 septembre dernier, le directeur de la Direction centrale du renseignement intérieur français (DCRI) avait assuré que la menace d’attentat en France "n’avait jamais été aussi élevée", deux sources anonymes, proches du Renseignement français, ont confié à l’AFP qu’elles n’étaient "pas du tout au courant" de projets d’attentats "déjoués" hier.

En Allemagne, le ministère de l’Intérieur, par la voix de son porte-parole Stefan Paris, a bien affirmé connaître l'existence de projets d’attaques terroristes en Europe, mais "à long terme". Et de continuer : "Les indices actuels n’impliquent aucun changement dans l’évaluation de la dangerosité de la situation." Pour leur part, les services de renseignement britanniques n’ont pas souhaité faire de commentaires.

Pour rappel, la chaîne britannique a rapporté mardi que les services de renseignement européens avaient réussi à déjouer un projet d’attaques simultanées, menées pas un groupe proche d’Al-Qaïda basé au Pakistan, à Londres et dans plusieurs grandes villes de France et d’Allemagne.

"Sky News ne cite aucune source crédible"

Citant des sources policières et des Renseignements américains, la chaîne américaine ABC affirme, quant à elle, que cette information sur des menaces terroristes était basée sur l’interrogatoire d’un ressortissant allemand soupçonné de terrorisme et arrêté en Afghanistan, à la fin de l’été.

Selon Sky News, la récente recrudescence des raids de drones sur les zones tribales du Pakistan serait liée à ces complots visant l’Europe. Mais l’armée pakistanaise dément. "Nous n’avons pas d’information ou de renseignement selon lesquels des activistes seraient rassemblés là-bas pour préparer des attentats", a assuré le général Athar Abbas, porte-parole de l’armée pakistanaise. "Sky News ne cite aucune source crédible", a-t-il poursuivi.

Première publication : 29/09/2010

  • FRANCE

    Deuxième évacuation de la tour Eiffel en 15 jours après une fausse alerte

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les autorités redoublent de vigilance devant la menace terroriste

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)