Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

Economie

Le "parrain" des blogueurs iraniens condamné à une lourde peine de prison

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 29/09/2010

Le blogueur Hossein Derakhshan avait ouvert la voie dans les années 2000 à des milliers d’autres blogs en persan. Détenu depuis deux ans, il a été condamné à 19,5 ans de prison, la plus lourde sentence jamais prononcée contre un blogueur en Iran.

Hossein Derakhshan a finalement échappé à la peine de mort. Celui qu’on surnomme le "parrain" des blogueurs iraniens a été condamné à 19,5 ans de prison, soit la plus lourde sentence prononcée, jusque-là, contre un blogueur en Iran, selon le site conservateur iranien mashreghnews (en persan).

Outre la peine de prison, le tribunal de Téhéran lui aurait infligé une amende de 30 000 euros assortie d’une interdiction d’écrire. Il a été reconnu coupable de coopération avec des pays ennemis, propagande contre le pouvoir, insulte à l'islam et promotion de groupes contre-révolutionnaires.

Depuis plusieurs jours, la communauté internationale s’inquiétait qu’il n’encourt la peine de mort. La mère d’Hossein Derakhshan avait même laissé entendre que le procureur avait requis "la sentence la plus sévère" à son égard.

Le Canada, (Hossein Derakhshan a la double nationalité depuis dix ans), a immédiatement demandé que cette figure emblématique de la Toile iranienne soit relâchée. Des militants des droits de l’Homme ont précisé qu’il pouvait faire appel du verdict.

Volte-face

Hossein Derakhshan était derrière les barreaux en attente de son procès depuis son retour au pays après un exil de huit ans au Canada. Avant de revenir en Iran, ce journaliste de 35 ans s’était rendu à deux reprises en Israël en 2006. Des visites, interdites par le régime iranien, qu’Hossein Derakhshan avait justifiées par son désir de démontrer aux Iraniens qu’Israël n’était pas "l’incarnation du mal". Après ces voyages, le discours du blogueur était devenu étrangement pro-Ahmadinejad. Une posture que ses amis expliquaient par le désir de pouvoir rentrer en Iran sans crainte…

Hossein Derakhshan s’était fait connaître au début des années 2000 en trouvant un moyen d’utiliser des plateformes de blogs en persan. Une découverte qui a donné naissance à des dizaines de milliers de blogs, faisant de la Toile iranienne l’une des plus actives de la région. De son côté, ce "parrain" a durant tout le temps de son exil, vivement critiqué le régime iranien, allant jusqu’à qualifier Mahmoud Ahmadinejad d’ "imbécile fondamentaliste". Des sorties que le régime n’a visiblement pas oubliées malgré la volte-face de ces dernières années.

Crédit photo : Hessam M. Armandehi

Première publication : 29/09/2010

  • IRAN

    La peine de mort plane sur le "père" des blogueurs iraniens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)