Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

Economie

En difficulté, Nintendo repousse la sortie de sa nouvelle console portable

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/09/2010

Nintendo, l'un des leaders mondiaux des consoles de jeux vidéo, a décidé mercredi de reporter la sortie de sa nouvelle console, la 3DS, à 2011. Une annonce qui intervient alors que le groupe peine à trouver la parade contre les jeux sur smartphones.

AFP - Le pionnier des jeux vidéo japonais, Nintendo, a annoncé mercredi qu'il allait commercialiser sa nouvelle console de poche 3DS à écran à affichage en trois dimensions (3D) au mois de février 2011 au Japon, puis en mars en Europe, aux Etats-Unis et en Australie.

La surnommée 3DS ne sera donc pas disponible pour les fêtes de fin d'année, contrairement à ce qu'espéraient des joueurs et experts du secteur.

Cette nouvelle machine de la populaire gamme DS avait déjà été présentée sous forme de prototype avancé aux Etats-Unis il y a quelques semaines.

Elle sera en rayon au Japon le 26 février pour un prix de l'ordre de 25.000 yens (220 euros), avant d'arriver quelques semaines plus tard sur les étals américains, européens et australiens à des tarifs non précisés pour l'heure.

La 3DS est équipée de deux écrans, dont un qui permet de voir des images en relief sans lunettes spéciales, à condition d'être bien en face.

Cette nouveauté est censée offrir au joueur des sensations inédites, un atout bienvenu au moment où les consoles de poche affrontent la concurrence de plus en plus vive des jeux sur téléphones portables.

La sortie de cet objet risque dans un premier temps, comme pour les précédentes moutures, d'attirer des milliers de joueurs nippons, pressés d'acheter les premiers exemplaires qui ont aux yeux de certains valeur de pièce de collection.

Nintendo a connu un début d'année 2010 difficile.

Le lancement d'une nouvelle console est crucial pour compenser le manque à gagner enduré ces derniers mois, d'autant que la maison-mère de Mario, des Pokemons et autres jeux-cultes a souffert d'une amputation de ses revenus de ventes à l'étranger, à cause des variations défavorables des taux de change.

Première publication : 29/09/2010

  • JEUX VIDÉO

    Nintendo enregistre ses premières pertes depuis 2006

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)