Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

EUROPE

Une série d'attaques terroristes déjouée en Europe

Vidéo par Nicolas GERMAIN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/09/2010

Selon la chaîne de télévision britannique Sky News, les services de renseignement sont parvenus à faire échouer une série d'attaques terroristes visant simultanément la France, le Royaume-Uni et l'Allemagne.

AFP - Un plan prévoyant une série d'attaques terroristes contre la Grande-Bretagne, la France et l'Allemagne, planifié au Pakistan, a été déjoué par les services de renseignement, a rapporté mardi la chaîne de télévision britannique Sky News, citant des sources du renseignement.

Des attaques simultanées étaient prévues à Londres et dans de grandes villes françaises et allemandes, a précisé la chaîne, ajoutant que le projet était à un stade avancé, mais que les attentats n'étaient pas imminents.

Des activistes basés au Pakistan et ayant planifié ces attaques étaient sous surveillance depuis quelque temps, indique Sky, selon qui l'opération "avait un lien avec Al-Qaïda et possiblement avec les talibans" visant l'Europe.

Il s'agissait du "projet d'attaques le plus sérieux planifié par al-Qaïda ces dernières années", mis au point par des leaders du réseau, réfugiés dans les régions tribales du Pakistan, a affirmé la BBC.

Selon les sources du renseignement citées par Sky News, les attaques auraient du être similaires à celles de Bombay, en Inde en novembre 2008, quand un commando d'islamistes avait attaqué simultanément plusieurs objectifs, dont des hôtels, dans la capitale économique indienne, faisant 163 morts.

Pour sa part, la chaîne américaine ABC, citant un haut responsable américain non identifié, a indiqué mardi soir que les Etats-Unis figuraient aussi comme une cible potentielle.

La chaîne a souligné que le président Barack Obama avait été informé de ces menaces, jugées "crédibles" par ce haut responsable.

Le projet d'attaques en Europe a été découvert à la suite d'une collaboration entre les services de renseignement britanniques, français, allemands et américains, affirme Sky.

Des sources policières et du renseignement américain et en Europe, citées par ABC, ont affirmé que les informations sur les menaces d'attentats étaient basées sur l'interrogatoire d'un ressortissant allemand soupçonné de terrorisme et capturé à la fin de l'été alors qu'il cherchait à regagner l'Europe. Il serait actuellement détenu sur la base américaine de Bagram en Afghanistan.

Les policiers américains ont aussi été avisés qu'une série d'attentats similaires à ceux de Bombay étaient en préparation. Ces attentats viseraient des cibles "économiques et "faciles", selon ABC.

Dès la découverte de ce projet, l'armée américaine a apporté son aide à ses alliés européens pour rechercher au Pakistan les organisateurs, a indiqué Sky News.

Dans nuit de mardi à mercredi, deux sources françaises liées au renseignement ont toutefois indiqué à l'AFP ne pas être informées de ces projets d'attentats.

Une source française du renseignement a déclaré, sous couvert de l'anonymat, n'être "pas du tout au courant", tandis qu'une source gouvernementale française, liée aux services de renseignement, affirmait également ne pas être informée d'un tel complot déjoué.

La France a officiellement mis en garde sa population contre un risque d'attaques imminent, mais la source gouvernementale a précisé que les risques d'attentat évoqués la semaine dernière dans le pays ne portaient pas sur derniers éléments avancés par les sources de Sky News.

Mercredi dernier, la secrétaire américaine à la Sécurité intérieure, Janet Napolitano, avait affirmé devant le Sénat que les pays occidentaux étaient menacés par une "activité en hausse" de groupes extrémistes islamistes.

Le Wall Street Journal, citant des "responsables et anciens responsables" américains, a rapporté de son côté mardi que la CIA avait multiplié les attaques de drones contre des insurgés dans les zones tribales pakistanaises pour tenter de faire échouer des attentats en Grande-Bretagne, France et Allemagne.

Selon Sky, c'est une fois connu le projet d'attentats que la CIA a intensifié ses frappes de drones pour anéantir ses organisateurs.

Depuis près d'un mois, les Etats-Unis ont considérablement intensifié leur campagne d'attaques de drones sur ces zones frontalières avec l'Afghanistan, bastion des talibans et sanctuaire des cadres d'Al-Qaïda dans le monde.

Depuis le 3 septembre, au moins 118 insurgés islamistes ont été tués dans 21 attaques de ces drones, dont, samedi, le chef d'Al-Qaïda pour le Pakistan et l'Afghanistan, un certain "Cheikh Fateh".
 

Première publication : 29/09/2010

  • FRANCE

    Deuxième évacuation de la tour Eiffel en 15 jours après une fausse alerte

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les autorités redoublent de vigilance devant la menace terroriste

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)