Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 1)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Paris, capitale de l'art contemporain

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts, avec Nadine Labaki (partie 1)

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts (partie 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Calais, ville de toutes les tensions

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

"Kazakhgate" : un nouveau pavé dans la mare de Nicolas Sarkozy ?

En savoir plus

#ActuElles

Le sexe féminin : un enjeu politique ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Relance dans la zone euro : bientôt un accord sur l'investissement ?

En savoir plus

Sports

Contador suspendu après un contrôle antidopage suspect sur le Tour de France

Vidéo par Karim YAHIAOUI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/09/2010

Des traces d'une substance interdite ont été retrouvées dans un échantillon prélevé en juillet sur le triple vainqueur du Tour de France. En attendant des analyses complémentaires, l'Union cycliste internationale a suspendu le coureur espagnol.

Le maillot jaune vient de perdre de son éclat. L'Espagnol Alberto Contador, qui courait sous les couleurs d'Astana, a été contrôlé le 21 juillet à Pau, lors de la deuxième journée de repos de l’édition 2010 du Tour de France. L'échantillon B a confirmé la présence de clenbutérol, un anabolisant interdit, a-t-on appris ce jeudi.

Dans son communiqué, l’Union cycliste internationale (UCI) parle d’un simple "résultat

anormal" car la concentration du produit était "400 fois moins grande que ce que les laboratoires accrédités par l'Agence mondiale antidopage (AMA) doivent être capables de déceler." Comme le prévoit le règlement, l’UCI a toutefois suspendu à titre provisoire l'Espagnol. "De nouvelles enquêtes scientifiques doivent être réalisées avant de pouvoir tirer des conclusions", précise le communiqué. Les résultats ne seront pas connus avant plusieurs semaines.

"Contamination alimentaire"

Prévenu par l’UCI dès le 24 août, Alberto Contador, qui a mis un terme à sa saison sans préciser la raison, a fait savoir par la voix de son agent "qu'une contamination alimentaire était la seule explication possible à ce qui s'est passé". "Les experts consultés jusqu'à présent sont d'accord pour considérer que c'est un cas de contamination alimentaire, particulièrement au regard du nombre de tests passés par Contador durant le Tour de France", a déclaré son agent dans un communiqué relayé par les médias espagnols.

"Depuis lors, il s'est placé entre les mains des autorités du cyclisme, confiant que ce problème extrêmement sérieux, à présent rendu public, pourra être résolu", a-t-il ajouté.

Le Castillan de 27 ans, qui a quitté l'équipe Astana pour Saxo Bank en août dernier, devrait s’exprimer lors d’une conférence de presse ce jeudi à 12h (GMT +2), dans sa ville de Pinto, près de Madrid. Celui que l’on surnomme le "Pistolero" a remporté l'édition 2010 aux forceps en s'imposant avec 39 secondes d'avance sur son rival luxembourgeois Andy Schleck. Contador s'était également imposé sur le Tour en 2007 et en 2009. En 2008, il avait remporté le Tour d'Italie et le Tour d'Espagne.

Les vieux démons du cyclisme

Pour l’ancien coureur cycliste Christophe Bassons, surnommé "Monsieur Propre" pour ses prises de positions contre le dopage, cette annonce n’a rien de surprenante. "Contador ainsi que les dix premiers du classement de l’épreuve [Tour de France] sont très bien assistés médicalement. Ils savent donc jouer avec les règles antidopage pour déjouer les interdictions", indique-t-il sur FRANCE 24.

De son côté, Jean-Pierre de Mondenard, médecin du sport spécialisé dans les questions de dopage, se montre plus sceptique. "La thèse de l’intoxication alimentaire est plausible car la dose de clenbutérol est très faible, commente-t-il. De plus, il est difficile de croire que Contador ait cherché à se doper avec cette substance qui s’avère être très facile à identifier."

Le clenbutérol, employé pour traiter les troubles respiratoires et l'hypertension, améliore le transport de l'oxygène par le sang. Le premier cycliste professionnel chinois, Li Fuyu, ancien coéquipier du controversé septuple vainqueur de la Grande Boucle, Lance Armstrong, dans l'équipe RadioShack, a également été contrôlé positif à cette substance en avril. L’UCI l’a aussi suspendu à titre provisoire.

Cette révélation sur le triple vainqueur du Tour de France, vient de nouveau semer le trouble dans le cyclisme professionnel, déjà entaché par des scandales de dopage.

Première publication : 30/09/2010

  • TOUR DE FRANCE

    L'Espagnol Alberto Contador remporte sa troisième Grande Boucle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)