Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Trois Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Asie - pacifique

En Chine, des millions d'ordinateurs infectés par le virus Stuxnet

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/09/2010

Le virus informatique Stuxnet, qui cible spécifiquement un logiciel de Siemens utilisé dans les installations industrielles de plusieurs pays, aurait infecté plus de six millions de terminaux en Chine, selon la presse d'État.

AFP - Le virus informatique très complexe Stuxnet, dont les attaques frappent l'Iran, a infecté plusieurs millions d'ordinateurs en Chine, a rapporté la presse d'Etat.

"Ce maliciel est conçu spécialement pour saboter les usines et causer des dommages aux systèmes industriels, plutôt que de voler des données personnelles", a expliqué à la société de protection antivirus Rising International Software un ingénieur nommé Wang, cité par le journal Global Times.

Un autre expert non identifié de cette société a indiqué que les attaques avaient permis d'infecter plus de six millions de terminaux informatiques, selon l'agence officielle Chine nouvelle.

"Jusqu'à maintenant, nous n'avons constaté aucun dommage grave causé par le virus", a toutefois tempéré Yu Xiaoqiu, un expert cité par le Global Times.

Découvert en juin, Stuxnet recherche dans les ordinateurs un programme de l'allemand Siemens servant au contrôle des oléoducs, des plateformes pétrolières, des centrales électriques et d'autres installations industrielles.

Sa fonction serait de modifier la gestion de certaines activités pour entraîner la destruction physique des installations touchées, selon des experts qui ont évoqué un "sabotage par informatique".

Stuxnet aurait principalement frappé l'Iran, mais aussi l'Inde, l'Indonésie ou le Pakistan, selon ces experts.

Première publication : 30/09/2010

  • SÉCURITÉ INFORMATIQUE

    L’Iran reconnaît avoir été ciblé par un virus à tête chercheuse

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)