Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le projet de nouvelle Constitution adopté en Conseil des ministres en Côte d'Ivoire

En savoir plus

FOCUS

La France va-t-elle rendre à Alger les crânes d’Algériens du XIXème siècle ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les 7 mercenaires", il était une deuxième fois dans l’Ouest

En savoir plus

FACE À FACE

Les révélations de Buisson, nouveau coup dur pour Sarkozy ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Opep : le bras de fer entre l'Arabie saoudite et l'Iran continue

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Shimon Peres, ou la bataille "domquichottesque" pour la paix"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nicolas Sarkozy, ses amis, ses affaires, ses emmerdes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Investiture d'Ali Bongo au Gabon , l'opposition dénonce un "coup d'Etat électoral"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la Toile

En savoir plus

Economie

Les constructeurs misent sur la Chine et les voitures électriques

Texte par Julien PEYRON

Dernière modification : 08/12/2010

Le Mondial de l’automobile a ouvert ses portes samedi à Paris, après une année 2010 marquée par une baisse des ventes sur le marché européen. Les constructeurs comptent sur les pays émergents et leurs voitures propres pour se relancer.

Réunis pour deux semaines à Paris, les constructeurs automobiles ont les yeux tournés vers l’Asie. Au sortir d’une année difficile, tous espèrent que les marchés émergents, au premier rang desquels la Chine, feront remonter les ventes en 2011.

"On a affaire à un monde à deux vitesses" résume le patron de PSA Peugeot Citroën, Philippe Varin, cité par l'agence AFP. En recul de 7 %, le marché européen pâtit en effet de la disparition des aides publiques qui avaient permis au secteur de passer la crise de 2008-2009. Un ralentissement qui n’empêchera pas le marché mondial de croître à nouveau en 2011, selon les professionnels du secteur. Portée par les pays émergents, la demande mondiale devrait augmenter l’année prochaine, "de l’ordre de 3 à 4 %" selon le patron de Renault, Carlos Ghosn, interrogé par "Le Monde".

Devenu le premier marché mondial, la Chine fait l’objet de toutes les attentions de la part des constructeurs automobiles qui tablent sur une demande chinoise de 15 à 20 % supérieure en 2011.

La fée électricité

Dans ce contexte tendu, les grandes marques misent également sur le développement des véhicules propres pour engranger des parts de marché. La voiture électrique est ainsi la grande star de cette édition 2010 du Mondial de l’automobile.

Carlos Ghosn estime qu'il est primordial de se positionner sur ce marché, car, selon lui, l’électrique "représentera 10 % du marché à l’horizon 2020".

De nombreux constructeurs dévoilent donc des modèles hybrides ou électriques qui seront prochainement commercialisés sur les marchés matures (Europe, Amérique du Nord, Japon). Mais les pays émergents commencent eux aussi à se soucier des problèmes d’environnement ou de pénurie d’essence. Le parton de PSA, Philippe Varin, prédit que la Chine va aussi rapidement devenir "très avide de technologies hybrides".

Première publication : 30/09/2010

  • AUTOMOBILE

    La Chine devient le premier marché automobile mondial devant les États-Unis

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Un magnat chinois de l’automobile veut "booster" le marché du véhicule non polluant

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)