Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Economie

La Sacem et YouTube signent un accord sur les droits d'auteurs

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/09/2010

YouTube, la plateforme vidéo sur Internet de Google, a signé un accord, jeudi, avec la Sacem, l'organisme français de gestion des droits d'auteurs, permettant la rémunération des artistes dont les oeuvres seront visionnées sur YouTube.

AFP - La Sacem et YouTube (Google) ont annoncé jeudi la signature d'un accord sur les droits d'auteurs pour les auteurs, les compositeurs, les éditeurs et les internautes.

Au terme de cet accord, les artistes dont les oeuvres sont gérées par la Sacem pourront désormais toucher des droits d'auteurs lorsque leurs créations seront visionnées sur YouTube.

"L'accord porte sur l'ensemble des contenus qui sont et qui seront mis en ligne sur la plate-forme et qui touchent au répertoire que représente la Sacem", a indiqué le directeur des partenariats YouTube pour l'Europe du Sud, Christophe Muller, lors d'une conférence de presse à la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem).

Pour lui, les auteurs vont pouvoir développer de nouvelles sources de revenus car YouTube est "en mesure de monétiser à travers la publicité les contenus musicaux sur la plate-forme".

"On est depuis dix ans dans un débat: comment faire en sorte que les oeuvres circulent le mieux possible et que les ayants-droits soient rémunérés", a pour sa part déclaré Bernard Miyet, président du directoire de la Sacem, se félicitant de cet accord avec la plate-forme qui va permettre que les "auteurs compositeurs puissent vivre de leur travail" et que YouTube "puisse se développer de manière plus active".

"Pour tout le monde, pour tous les artistes, notamment ceux qui veulent s'autopromouvoir et veulent passer le cap de ce que les radios ou la production phonographique ne leur accordent pas, c'est un atout supplémentaire", a-t-il expliqué.

Cet accord touche en effet les auteurs-réalisateurs, les humoristes, les compositeurs et les éditeurs de musique dont le répertoire est géré par la Sacem.

Les bases de l'accord passé avec Daily motion ont été utilisés comme référence pour ce contrat dont les clauses restent secrètent, a-t-on assuré à la Sacem.

"Ce contrat couvre la diffusion en France sur la plateforme vidéo en ligne du répertoire musical mondial, et notamment, les répertoires anglo-américains des éditeurs multi-nationaux, ainsi que des autres oeuvres gérées par la Sacem", précise-t-on dans le communiqué et ce "depuis le lancement de YouTube (en 2007, ndlr) jusqu'à la fin 2012".

YouTube, filiale de Google, a déjà signé des accords avec des sociétés d'auteurs en Grande Bretagne, en Espagne, en Italie ou aux Pays-Bas.

Première publication : 30/09/2010

  • SUR LES OBSERVATEURS

    Les vidéos YouTube s'exposent au musée Guggenheim

    En savoir plus

  • INTERNET

    YouTube remporte son procès contre une télévision espagnole

    En savoir plus

  • INTERNET

    Le piratage rapporte à Hollywood...sur YouTube

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)