Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

Economie

Le Brésilien Petrobras finalise sa levée de fonds historique

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/09/2010

Le géant du pétrole Petrobras a finalisé, ce jeudi, l'une des plus importantes augmentations de capital jamais réalisées. Cette levée de fonds de 67,7 milliards de dollars doit financer l'exploration des gisements en eaux très profondes.

AFP - Le géant pétrolier brésilien Petrobras a annoncé jeudi avoir levé 67,7 milliards de dollars sur les marchés, dans le cadre d'une augmentation de capital géante, la plus importante en chiffres absolus jamais réalisée par une société cotée.

L'émission des nouveaux titres de Petrobras est la plus grande jamais réalisée avec celle du japonais Nippon Telephone and Telegraph Corp. qui avait levé en 1987 au total 36,8 milliards de dollars (chiffres absolus), soit aujourd'hui l'équivalent de 68,6 milliards de dollars.

Cette opération fait de la compagnie brésilienne une des toutes premières compagnies pétrolières au monde, derrière l'américain ExxonMobil et le chinois Petrochina.

Le communiqué de l'entreprise précise que l'augmentation de capital a porté sur 2,3 milliards d'actions ordinaires et 1,8 milliard d'actions préférentielles.

Le conseil d'administration de Petrobras a validé mercredi soir l'augmentation du capital de l'entreprise, qui est passé de 50,1 milliards de dollars US à 117,7 milliards de dollars.

Cette opération doit permettre à Petrobras de financer son ambitieux plan d'investissements de 224 milliards de dollars d'ici à 2014 pour explorer des gisements en eaux très profondes, sans augmenter son endettement déjà élevé.

Le Brésil cherche à financer la difficile et coûteuse exploitation des nouveaux gisements de pétrole découverts récemment en eaux très profondes sous une épaisse couche de sel (dits "pre-sal") dans l'océan Atlantique.

Petrobras prévoit en 2014 une production moyenne de 3,9 millions de barils par jour (bpj) - dont un million de bpj extrait des grandes profondeurs - et de 5,4 millions en 2020, contre une moyenne de 2,6 millions de bpj aujourd'hui.

A l'issue de cette augmentation de capital l'Etat brésilien contrôle 64% des droits de vote au sein de Petrobras, contre 57,4% auparavant.

Première publication : 30/09/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)