Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • L'Argentine de nouveau en défaut de paiement

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

Economie

Le Brésilien Petrobras finalise sa levée de fonds historique

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/09/2010

Le géant du pétrole Petrobras a finalisé, ce jeudi, l'une des plus importantes augmentations de capital jamais réalisées. Cette levée de fonds de 67,7 milliards de dollars doit financer l'exploration des gisements en eaux très profondes.

AFP - Le géant pétrolier brésilien Petrobras a annoncé jeudi avoir levé 67,7 milliards de dollars sur les marchés, dans le cadre d'une augmentation de capital géante, la plus importante en chiffres absolus jamais réalisée par une société cotée.

L'émission des nouveaux titres de Petrobras est la plus grande jamais réalisée avec celle du japonais Nippon Telephone and Telegraph Corp. qui avait levé en 1987 au total 36,8 milliards de dollars (chiffres absolus), soit aujourd'hui l'équivalent de 68,6 milliards de dollars.

Cette opération fait de la compagnie brésilienne une des toutes premières compagnies pétrolières au monde, derrière l'américain ExxonMobil et le chinois Petrochina.

Le communiqué de l'entreprise précise que l'augmentation de capital a porté sur 2,3 milliards d'actions ordinaires et 1,8 milliard d'actions préférentielles.

Le conseil d'administration de Petrobras a validé mercredi soir l'augmentation du capital de l'entreprise, qui est passé de 50,1 milliards de dollars US à 117,7 milliards de dollars.

Cette opération doit permettre à Petrobras de financer son ambitieux plan d'investissements de 224 milliards de dollars d'ici à 2014 pour explorer des gisements en eaux très profondes, sans augmenter son endettement déjà élevé.

Le Brésil cherche à financer la difficile et coûteuse exploitation des nouveaux gisements de pétrole découverts récemment en eaux très profondes sous une épaisse couche de sel (dits "pre-sal") dans l'océan Atlantique.

Petrobras prévoit en 2014 une production moyenne de 3,9 millions de barils par jour (bpj) - dont un million de bpj extrait des grandes profondeurs - et de 5,4 millions en 2020, contre une moyenne de 2,6 millions de bpj aujourd'hui.

A l'issue de cette augmentation de capital l'Etat brésilien contrôle 64% des droits de vote au sein de Petrobras, contre 57,4% auparavant.

Première publication : 30/09/2010

COMMENTAIRE(S)