Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... : à J-1 du scrutin, le pays inquiet (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... : à J-1 du scrutin, le pays inquiet (Partie 1)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Xavier Dolan nous fait trembler !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Marathon de Boston, un an après

En savoir plus

FOCUS

Les Algériens de France : un vote courtisé

En savoir plus

SUR LE NET

Le web au chevet des sinistrés de Valparaiso

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 1)

En savoir plus

  • Coupe d'Espagne : une finale Barcelone-Madrid sans Ronaldo

    En savoir plus

  • Kiev impuissant face aux pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • En images : des centaines de disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Les Algériens de France : un vote courtisé

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

Amériques

Le camp de Lula affiche sa confiance

©

Vidéo par Lucas MENGET , Nicolas RANSOM

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/10/2010

A Brasilia, capitale fédérale du Brésil, les militants du Parti des travailleurs de Lula et de Dilma Rousseff sont très confiants. Nos envoyés spéciaux, Lucas Menget et Nicolas Ransom les ont rencontrés.

Les 136 millions d'électeurs du pays sont appelés à reconduire, ou non, les vastes programmes sociaux et économiques lancés il y a 8 ans par l'ancien métallurgiste Lula, premier président brésilien issu de la classe ouvrière.

Dans une zone commerciale de Brasilia, une cinquantaine de militants du Parti des travailleurs organisent une petite marche. Jusqu'au dernier moment, il faut convaincre, pour que le score du parti de Lula soit, une fois de plus, historique.
Arlete Sampaio est candidate locale. Elle soutient,  bien sûr, Dilma Rousseff. La protégée de Lula, si elle est élue présidente, sera la première femme à diriger le pays. Et elle compte bien poursuivre les changements engagés il y a 8 ans.

"L'élection de Dilma va révolutionner complètement tous les rapports hommes-femmes au Brésil, qui est un pays très machiste", assure-t-elle.

Personne ne critique vraiment le bilan de Lula, pas même ses opposants. Les réformes engagées étaient nécessaires, explique-t-on. Au siège national de son parti, on envisage maintenant l'avenir avec optimisme. Parfois même avec un peu d'angélisme...

Première publication : 01/10/2010

  • BRÉSIL

    Les principaux candidats à la succession de Lula

    En savoir plus

  • BRÉSIL

    Lula, la star des jingles de la campagne présidentielle

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)