Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Asie - pacifique

Une vingtaine de camions de l'Otan pris pour cible par des hommes armés

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/10/2010

Un groupe d'une vingtaine d'insurgés a attaqué puis incendié des camions citernes transportant, dans le sud du Pakistan, du carburant destiné aux forces de l'Otan en Afghanistan. La police aurait interpellé une dizaine de suspects.

AFP - Des hommes armés ont attaqué et incendié vendredi 27 camions qui transportaient, dans le sud du Pakistan, du ravitaillement, du carburant et des équipements destinés à la force de l'Otan en Afghanistan, a annoncé la police.
   
"Environ 20 assaillants ont attaqué les camions à coups de roquettes et d'armes automatiques puis incendié 27 des véhicules qui étaient garés sur un parking" dans le district de Shikarpur, dans la province méridionale du Sind, à environ 400 km au nord de Karachi, a indiqué par téléphone à l'AFP Abdul Hameed Khoso, le chef de la police locale.
   
Ce type d'attaque visant ces compagnies de transport pakistanaises qui ravitaillent les forces internationales combattant les talibans en Afghanistan est relativement fréquent au Pakistan, notamment autour du grand port de Karachi (sud) et dans les zones tribales du nord-ouest, frontalières avec l'Afghanistan et bastion des talibans pakistanais alliés à Al-Qaïda.
   
En revanche, elles sont plus rares dans le sud et cette dernière attaque est la plus violente qui se soit produite dans la région.
   
"C'est la permière attaque majeure contre les camions de l'Otan dans la région du Sind", a assuré à l'AFP le porte-parole du gouvernement provincial, Jamil Soomro.
   
"Nous soupçonnons des élements appartenant à des organisations extrémistes d'être responsables de l'attaque, qui vise à troubler la paix", a indiqué pour sa part M. Khoso.
   
L'attaque, confirmée par un haut responsable de l'administration locale, n'a pas fait de morts.
   
La police a indiqué avoir interpellé une dizaine de suspects.
   
Plus de 3.700 personnes ont été tuées en trois ans dans tout le Pakistan, dans une vague d'attentats -- suicide pour la plupart -- commis essentiellement par les talibans alliés à Al-Qaïda et des groupes islamistes radicaux qui leurs sont liés.
   
L'assaut de vendredi intervient au lendemain d'une intrusion d'hélicoptères de l'Otan en territoire pakistanais, qui ont tué trois soldats pakistanais près de la frontière, dans les zones tribales, selon Islamabad. L'Otan à Kaboul a confirmé l'intrusion et les tirs, mais assuré que son hélicoptère ripostait à des tirs d'"individus armés".
   
Aussitôt après l'incident, les autorités pakistanaises ont suspendu le trafic des convois de ravitaillement de la force de l'Otan en Afghanistan (Isaf). Vendredi matin, les camions étaient toujours bloqués au poste-frontière de Torkham, dans la fameuse passe de Khyber (nord-ouest), la principale route reliant les deux pays et la principale voie terrestre de ravitaillement des troupes de l'Isaf.
   
"Les camions transportant du carburant et autres produits pour l'Otan ne sont toujours pas autorisés à entrer en Afghanistan", a indiqué à l'AFP un responsable administratif à Torkham.
   
Le Pakistan avait déjà protesté avec véhémence lundi contre deux premières "violations" de son espace aérien au cours de deux raids de l'Otan vendredi et samedi derniers. L'Alliance atlantique avait reconnu les faits et annoncé avoir tué plus de 30 insurgés.
   
La diplomatie américaine a, pour sa part, réagi jeudi avec prudence : "Nous parlons avec le gouvernement du Pakistan", a ainsi déclaré Philip Crowley, le porte-parole du département d'Etat.
 

Première publication : 01/10/2010

  • PAKISTAN

    Islamabad accuse l'Otan d'avoir tué trois de ses soldats en Afghanistan

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Trente morts dans un raid héliporté de l'Otan en territoire pakistanais

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)