Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • Cessez-le-feu de douze heures entre Israël et le Hamas

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : il sera "très difficile" de récupérer les corps des victimes

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • La manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • En images : les damnés de Gaza

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

Afrique

Un ex-responsable de la fondation Mandela inculpé pour possession illégale de diamants

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/10/2010

Après le témoignage de l'ex-mannequin Naomi Campbell devant le tribunal international de la Haye, Jeremy Ratcliff, un ancien responsable du Fonds d'aide à l'enfance de Nelson Mandela a été inculpé de possession illégale de diamants bruts.

AFP - Un ancien responsable du Fonds d'aide à l'enfance de Nelson Mandela (NMCF) a été inculpé vendredi après la déposition de Naomi Campbell devant le tribunal de La Haye assurant qu'elle lui avait remis trois diamants bruts donnés par Charles Taylor en 1997.

Jeremy Ractliffe, qui a admis avoir gardé les diamants et ne les avoir remis à la police qu'après le témoignage de Naomi Campbell au procès de l'ancien président libérien, a été inculpé de possession illégale de diamants bruts, a indiqué l'autorité judiciaire sud-africaine.

Le porte-parole du directeur national des poursuites judiciaires Mthunzi Mhaga a confirmé que M. Ractliffe avait comparu devant le tribunal de Johannesburg mardi et le procès a été renvoyé au 27 octobre.

"Il a comparu mardi (...) sous l'accusation de violation du diamonds act, en relation avec possession de diamants bruts", a déclaré M. Mhaga à l'AFP.

M. Ractliffe a démissioné du NMCF 12 jours après avoir admis qu'il avait gardé les diamants pendant plus de dix ans et seulement parce qu'il en avait été question lors du procès devant le Tribunal spécial pour la Sierra leone (TSSL) qui juge l'ex-président libérien charles Taylor pour crimes de guerre et crimes contre l'Humanité.

La célèbre mannequin a affirmé dans son témoignage avoir reçu ces diamants dans la nuit qui suivit un dîner de charité organisé en 1997 au Cap par l'ancien président sud-africain Nelson Mandela, et auquel participait Charles Taylor.

L'accusation au TSSL veut démontrer que Charles Taylor, 62 ans, a menti en affirmant ne jamais avoir possédé de diamants bruts.

L'ex-président du Liberia plaide non coupable de onze crimes, notamment de meurtres, de viols et d'enrôlement d'enfants soldats pendant la guerre civile en Sierra Leone, qui a fait 120.000 morts.

M. Taylor, dont le procès s'est ouvert en janvier 2008, est accusé d'avoir dirigé en sous-main les rebelles du RUF pendant la guerre civile en Sierra Leone (1991-2001), leur fournissant armes et munitions en échange de "diamants du sang".

Première publication : 02/10/2010

  • PROCÈS TAYLOR

    L'avocat de Taylor rejette les accusations de Carole White

    En savoir plus

  • JUSTICE INTERNATIONALE

    Naomi Campbell accepte de témoigner au procès de Charles Taylor

    En savoir plus

  • SIERRA LEONE

    Charles Taylor sous le feu des questions des procureurs du TPI

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)