Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

  • Didier Drogba tout proche d’un retour à Chelsea

    En savoir plus

Moyen-orient

Deux soldats reconnus coupables de s'être servis d'un enfant comme bouclier humain

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/10/2010

Un tribunal militaire a reconnu deux soldats coupables d'avoir contraint un enfant palestinien à vérifier des sacs suspects lors de l'offensive israélienne sur la bande de Gaza, de décembre 2008 à janvier 2009.

AFP - Deux soldats israéliens ont été reconnus coupables de s'être servis d'un enfant palestinien comme d'un "bouclier humain" durant la guerre contre la bande de Gaza (décembre 2008 - janvier 2009), selon un jugement rendu dimanche par un tribunal militaire israélien.

Le tribunal militaire des forces terrestres de la région sud a reconnu les deux soldats comme coupables de "conduite non conforme aux normes", a indiqué le tribunal dans son jugement, dont une copie est parvenue à l'AFP.

Le 15 janvier 2009, les deux militaires avaient mis en danger un enfant palestinien, alors âgé de 9 ans, en le contraignant d'aller vérifier le contenu de sacs appartenant à des "suspects palestiniens" arrêtés.

Cette pratique a été formellement interdite par un arrêt de la Cour suprême, la plus haute instance judiciaire israélienne.

Le tribunal militaire a précisé dans son jugement que la sentence des deux soldats, qui avaient comparu le 24 mars, sera rendue ultérieurement.

En signe de protestation contre les poursuite engagées, plusieurs soldats de la même unité sont venus dimanche dans la salle d'audience du tribunal revêtus de tee-shirts sur lesquels était écrit: "nous sommes des victimes de Goldstone", a indiqué la radio.

Les militaires faisaient allusion au rapport du juge Richard Goldstone, mandaté par l'ONU, qui a accusé Israël et des groupes palestiniens d'avoir commis des crimes de guerre pendant l'opération "Plomb durci" durant laquelle 1.400 Palestiniens ont été tués, en majorité des civils, selon des sources médicales palestiniennes tandis que treize Israéliens ont trouvé la mort.

En juillet dernier, le procureur militaire israélien a annoncé "qu'aucune faute n'a été relevée lors des actions des forces armées à Gaza et que dans d'autres cas, les preuves étaient insuffisantes", après l'examen de 150 incidents et l'ouverture de près de 50 enquêtes par la police militaire israélienne.

Une procédure a cependant été engagée en août contre un soldat soupçonné d'avoir tué deux Palestiniennes qui brandissaient des drapeaux blancs durant l'offensive "Plomb durci".

Première publication : 03/10/2010

  • PROCHE-ORIENT

    L'OLP et le Fatah appellent à suspendre les négociations avec Israël

    En savoir plus

  • ÉMIRATS ARABES UNIS

    Le chef de la police de Dubaï déclare "être menacé" par le Mossad

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Tsahal intercepte le bateau de pacifistes juifs qui se dirigeait vers Gaza

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)