Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Israël, le casse-tête des compagnies aériennes

En savoir plus

  • Gaza : l'ONU tente de formaliser une trêve fragile

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • En images : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

Moyen-orient

Deux soldats reconnus coupables de s'être servis d'un enfant comme bouclier humain

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/10/2010

Un tribunal militaire a reconnu deux soldats coupables d'avoir contraint un enfant palestinien à vérifier des sacs suspects lors de l'offensive israélienne sur la bande de Gaza, de décembre 2008 à janvier 2009.

AFP - Deux soldats israéliens ont été reconnus coupables de s'être servis d'un enfant palestinien comme d'un "bouclier humain" durant la guerre contre la bande de Gaza (décembre 2008 - janvier 2009), selon un jugement rendu dimanche par un tribunal militaire israélien.

Le tribunal militaire des forces terrestres de la région sud a reconnu les deux soldats comme coupables de "conduite non conforme aux normes", a indiqué le tribunal dans son jugement, dont une copie est parvenue à l'AFP.

Le 15 janvier 2009, les deux militaires avaient mis en danger un enfant palestinien, alors âgé de 9 ans, en le contraignant d'aller vérifier le contenu de sacs appartenant à des "suspects palestiniens" arrêtés.

Cette pratique a été formellement interdite par un arrêt de la Cour suprême, la plus haute instance judiciaire israélienne.

Le tribunal militaire a précisé dans son jugement que la sentence des deux soldats, qui avaient comparu le 24 mars, sera rendue ultérieurement.

En signe de protestation contre les poursuite engagées, plusieurs soldats de la même unité sont venus dimanche dans la salle d'audience du tribunal revêtus de tee-shirts sur lesquels était écrit: "nous sommes des victimes de Goldstone", a indiqué la radio.

Les militaires faisaient allusion au rapport du juge Richard Goldstone, mandaté par l'ONU, qui a accusé Israël et des groupes palestiniens d'avoir commis des crimes de guerre pendant l'opération "Plomb durci" durant laquelle 1.400 Palestiniens ont été tués, en majorité des civils, selon des sources médicales palestiniennes tandis que treize Israéliens ont trouvé la mort.

En juillet dernier, le procureur militaire israélien a annoncé "qu'aucune faute n'a été relevée lors des actions des forces armées à Gaza et que dans d'autres cas, les preuves étaient insuffisantes", après l'examen de 150 incidents et l'ouverture de près de 50 enquêtes par la police militaire israélienne.

Une procédure a cependant été engagée en août contre un soldat soupçonné d'avoir tué deux Palestiniennes qui brandissaient des drapeaux blancs durant l'offensive "Plomb durci".

Première publication : 03/10/2010

  • PROCHE-ORIENT

    L'OLP et le Fatah appellent à suspendre les négociations avec Israël

    En savoir plus

  • ÉMIRATS ARABES UNIS

    Le chef de la police de Dubaï déclare "être menacé" par le Mossad

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Tsahal intercepte le bateau de pacifistes juifs qui se dirigeait vers Gaza

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)