Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Amériques

Le premier procès d'un détenu de Guantanamo sur le sol américain reporté

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/10/2010

Le procès d'Ahmed Khalfan Ghailani, accusé de terrorisme, vient d'être reporté au 12 octobre suite à l'exclusion d'un témoin-clé de l'accusation. Il doit être le premier prisonnier de Guantanamo à être jugé devant un tribunal fédéral de New York.

AFP - Le premier procès pour "terrorisme" d'un détenu de Guantanamo sur le sol américain qui devait s'ouvrir mercredi à New York a été reporté, une nouvelle fois, au 12 octobre, afin de donner à l'accusation le temps de contester l'exclusion par un juge d'un témoin clé du gouvernement.

Le procès du Tanzanien Ahmed Ghailani, 36 ans, accusé d'avoir participé à des attentats terroristes, devait s'ouvrir mercredi pour plusieurs mois.

Le juge chargé du dossier, Lewis Kaplan, a estimé que le témoin du gouvernement, Hussein Abebe, ne pouvait être cité à la barre en raison du fait que "son témoignage serait le résultat des déclarations faites sous la contrainte par Ghailani à la CIA", l'agence de renseignement américaine.

Initialement prévu pour lundi, le procès avait été reporté une première fois à mercredi à la demande du procureur fédéral, selon des documents judiciaires.

Arrêté au Pakistan en 2004, M. Ghailani est le seul détenu de Guantanamo à ce jour à avoir été renvoyé devant un tribunal fédéral et transféré sur le sol américain.

Il doit répondre de plus de 200 chefs d'inculpation et risque la prison à vie. Il lui est notamment reproché d'avoir acheté le camion et les explosifs qui ont servi à l'attentat, en août 1998, contre l'ambassade américaine de Dar es Salaam mené simultanément avec un attentat à Nairobi. Les deux attentats avaient fait au total 224 morts.

Le procès s'annonce comme un test crucial pour l'administration Obama qui avait dans un premier temps envisagé de renvoyer devant la justice de droit commun les cinq détenus de Guantanamo accusés d'avoir organisé le 11-Septembre, avant de revenir sur sa décision sous la pression des républicains notamment.

Première publication : 06/10/2010

  • ÉTATS-UNIS

    Un détenu de Guantanamo jugé pour la première fois sur le sol américain

    En savoir plus

  • GUANTANAMO

    Interruption du procès d'Omar Khadr après l'évanouissement de son avocat

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Rapatrié contre son gré en Algérie, un ex-détenu de Guantanamo aurait disparu

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)