Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Choquette, drôlement magique !

En savoir plus

TECH 24

Quand le jeu vidéo change le monde

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Université d'été du PS : "une allumette et c'est l'incendie"

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, une alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

François Hollande expose la ligne diplomatique de la France

En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour le tournage de "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • En direct : Laurent Fabius à la conférence des ambassadeurs

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • La jeune garde des économistes français impressionne le FMI

    En savoir plus

Amériques

Le premier procès d'un détenu de Guantanamo sur le sol américain reporté

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/10/2010

Le procès d'Ahmed Khalfan Ghailani, accusé de terrorisme, vient d'être reporté au 12 octobre suite à l'exclusion d'un témoin-clé de l'accusation. Il doit être le premier prisonnier de Guantanamo à être jugé devant un tribunal fédéral de New York.

AFP - Le premier procès pour "terrorisme" d'un détenu de Guantanamo sur le sol américain qui devait s'ouvrir mercredi à New York a été reporté, une nouvelle fois, au 12 octobre, afin de donner à l'accusation le temps de contester l'exclusion par un juge d'un témoin clé du gouvernement.

Le procès du Tanzanien Ahmed Ghailani, 36 ans, accusé d'avoir participé à des attentats terroristes, devait s'ouvrir mercredi pour plusieurs mois.

Le juge chargé du dossier, Lewis Kaplan, a estimé que le témoin du gouvernement, Hussein Abebe, ne pouvait être cité à la barre en raison du fait que "son témoignage serait le résultat des déclarations faites sous la contrainte par Ghailani à la CIA", l'agence de renseignement américaine.

Initialement prévu pour lundi, le procès avait été reporté une première fois à mercredi à la demande du procureur fédéral, selon des documents judiciaires.

Arrêté au Pakistan en 2004, M. Ghailani est le seul détenu de Guantanamo à ce jour à avoir été renvoyé devant un tribunal fédéral et transféré sur le sol américain.

Il doit répondre de plus de 200 chefs d'inculpation et risque la prison à vie. Il lui est notamment reproché d'avoir acheté le camion et les explosifs qui ont servi à l'attentat, en août 1998, contre l'ambassade américaine de Dar es Salaam mené simultanément avec un attentat à Nairobi. Les deux attentats avaient fait au total 224 morts.

Le procès s'annonce comme un test crucial pour l'administration Obama qui avait dans un premier temps envisagé de renvoyer devant la justice de droit commun les cinq détenus de Guantanamo accusés d'avoir organisé le 11-Septembre, avant de revenir sur sa décision sous la pression des républicains notamment.

Première publication : 06/10/2010

  • ÉTATS-UNIS

    Un détenu de Guantanamo jugé pour la première fois sur le sol américain

    En savoir plus

  • GUANTANAMO

    Interruption du procès d'Omar Khadr après l'évanouissement de son avocat

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Rapatrié contre son gré en Algérie, un ex-détenu de Guantanamo aurait disparu

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)