Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

10 ans de prison requis contre Simone Gbagbo en Côte d'Ivoire

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Fessée: une tradition française?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président tchadien promet d'anéantir le chef de Boko Haram et savoir où il se trouve

En savoir plus

DÉBAT

Interdiction de la fessée ? La France se prend une claque par le conseil de l'Europe

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : accord en vue ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"L'abri" : plongée dans un centre d'hébergement pour SDF

En savoir plus

FOCUS

À Toulon, la communauté musulmane tente de lutter contre "l'islamalgame"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : les enfants soldats de l'EI

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola : un an après le début de l'épidémie, quel bilan tirer ?

En savoir plus

Culture

La partition d'un concerto oublié de Vivaldi retrouvée en Écosse

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/10/2010

La partition d'un concerto du compositeur italien Antonio Vivaldi (1678-1741) a été retrouvée dans les archives nationales d'Edimbourg. L'œuvre, appelée "Il Gran Mogol", sera jouée, pour la première fois depuis des siècles, en Écosse, en janvier.

AFP - Un concerto pour flûte du compositeur italien Vivaldi (1678-1741), auteur des "Quatre Saisons", a été retrouvé dans des documents appartenant à un Lord écossais, ont annoncé jeudi les Archives nationales d'Ecosse.

L'existence de l'oeuvre, appelée "Il Gran Mogol", n'était jusqu'à présent connue que par une mention dans le catalogue d'une vente d'un libraire néerlandais au XVIIIe siècle. Elle fait partie d'une série de quatre concertos dont les trois autres n'ont pas encore été retrouvés, a précisé Andrew Woolley, chercheur à l'Université de Southampton (sud de l'Angleterre).

"Il Gran Mogol" sera joué, pour la première fois depuis des siècles, à Perth, en Ecosse, en janvier prochain.

La composition manuscrite a été découverte par hasard par Andrew Woolley, un jeune musicologue de 28 ans. Le chercheur, qui travaille en Ecosse, parcourait récemment des documents acquis par les archives d'Edimbourg en 1991 et qui appartenaient aux marquis de Lothian, dont le fief se situe à Jedburgh, dans le sud-est de l'Ecosse.

"Je regardais le catalogue électronique des archives et c'était là", a raconté le musicologue à la presse.

L'oeuvre d'Antonio Lucio Vivaldi aurait été achetée par Lord Robert Kerr, fils du troisième marquis de Lothian et amateur de flute, lors d'un voyage en Europe au début du XVIIIe siècle.

La ministre écossaise de la Culture, Fiona Hyslop, a salué une "découverte remarquable d'un concerto jamais publié et dont il n'existe pas de preuve qu'il ait été jamais joué".

 

Crédit photo : Wikimedia Commons

Première publication : 07/10/2010

COMMENTAIRE(S)