Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le succès des meubles en open source

En savoir plus

SUR LE NET

La France tente de contrer la propagande djihadiste

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Grèce, la victoire de Syriza doit-elle inquiéter les Européens ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Union Africaine, est-ce vraiment une union ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande, le "Hitler" d'Al Watan Al An

En savoir plus

REPORTERS

Syrie : Kobané, la reconquête

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Lutte contre Boko Haram : des bombardements tchadiens au Nigeria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestations anti-MINUSMA : l'ONU ouvre une enquête

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le Who's who du procès Bettencourt

En savoir plus

Culture

La partition d'un concerto oublié de Vivaldi retrouvée en Écosse

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/10/2010

La partition d'un concerto du compositeur italien Antonio Vivaldi (1678-1741) a été retrouvée dans les archives nationales d'Edimbourg. L'œuvre, appelée "Il Gran Mogol", sera jouée, pour la première fois depuis des siècles, en Écosse, en janvier.

AFP - Un concerto pour flûte du compositeur italien Vivaldi (1678-1741), auteur des "Quatre Saisons", a été retrouvé dans des documents appartenant à un Lord écossais, ont annoncé jeudi les Archives nationales d'Ecosse.

L'existence de l'oeuvre, appelée "Il Gran Mogol", n'était jusqu'à présent connue que par une mention dans le catalogue d'une vente d'un libraire néerlandais au XVIIIe siècle. Elle fait partie d'une série de quatre concertos dont les trois autres n'ont pas encore été retrouvés, a précisé Andrew Woolley, chercheur à l'Université de Southampton (sud de l'Angleterre).

"Il Gran Mogol" sera joué, pour la première fois depuis des siècles, à Perth, en Ecosse, en janvier prochain.

La composition manuscrite a été découverte par hasard par Andrew Woolley, un jeune musicologue de 28 ans. Le chercheur, qui travaille en Ecosse, parcourait récemment des documents acquis par les archives d'Edimbourg en 1991 et qui appartenaient aux marquis de Lothian, dont le fief se situe à Jedburgh, dans le sud-est de l'Ecosse.

"Je regardais le catalogue électronique des archives et c'était là", a raconté le musicologue à la presse.

L'oeuvre d'Antonio Lucio Vivaldi aurait été achetée par Lord Robert Kerr, fils du troisième marquis de Lothian et amateur de flute, lors d'un voyage en Europe au début du XVIIIe siècle.

La ministre écossaise de la Culture, Fiona Hyslop, a salué une "découverte remarquable d'un concerto jamais publié et dont il n'existe pas de preuve qu'il ait été jamais joué".

 

Crédit photo : Wikimedia Commons

Première publication : 07/10/2010

COMMENTAIRE(S)