Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Crimes de guerre"

En savoir plus

MODE

La haute couture, de l’art au business

En savoir plus

  • Le défilé du 14-Juillet marqué par le centenaire de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Le Costa Concordia flotte de nouveau

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

Amériques

La démission du conseiller de Barack Obama pour la sécurité nationale est confirmée

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/10/2010

La valse des conseillers du président américain continue. Après Rahm Emmanuel, c'est au tour du général James Jones, conseiller de Barack Obama pour la sécurité nationale, de démissioner. Il sera remplacé par son adjoint, Tom Donilon.

AFP - Le conseiller de Barack Obama pour la sécurité nationale, le général James Jones, va quitter ses fonctions et le président américain a désigné son adjoint, Tom Donilon, pour le remplacer, ont annoncé vendredi de hauts responsables américains.

Cette démission, révélée par deux hauts responsables sous le couvert de l'anonymat, est le dernier départ marquant en date enregistré dans les rangs de l'équipe du président Obama.

L'un des principaux conseillers du président américain pour l'économie, Lawrence Summers, avait annoncé fin septembre sa démission d'ici à la fin de l'année et Barack Obama a accepté il y a une semaine la démission du secrétaire général de la Maison Blanche, Rahm Emanuel, remplacé par Pete Rouse, un de ses proches conseillers.

Le retrait du général Jones ne constitue pas une surprise et était attendu d'ici la fin de l'année, des rumeurs faisant état de son mécontentement et de sa frustration de ne pas être vu comme faisant partie de la garde rapprochée d'Obama.

Ancien commandant des forces de l'Otan en Europe, le général Jones a joué un rôle clef dans la nouvelle stratégie en Afghanistan et au Pakistan annoncée par M. Obama en décembre 2009 et il a parcouru des milliers de kilomètres dans le monde pour défendre les positions américaines.

La décision du général Jones intervient au moment où les Etats-Unis font face à des défis grandissants sur la scène internationale (Iran, menace terroriste) et un mois avant une grande tournée du président Obama en Asie.

Tom Donilon, son remplaçant, est perçu comme un proche du vice-président américain Joe Biden, connu pour son scepticisme face aux arguments des militaires qui avaient nourri la décision du président Obama de décider d'un renforcement des troupes en Afghanistan fin 2009.

Bourreau de travail et cultivant une relation étroite avec Barack Obama, M. Donilon est un des architectes de la stratégie en Afghanistan, comme d'autres initiatives du président américain en politique étrangère.

Tom Donilon est récemment sorti de l'ombre avec la sortie du livre "Les guerres d'Obama" (Obama's wars) du journaliste américain Bob Woodward. Celui-ci évoque des inquiétudes du Pentagone à son sujet sur fond de rumeurs selon lesquelles il ne traiterait pas les hauts responsables militaires avec les égards dus à leur rang.

Sans citer de source, le journaliste écrit que le secrétaire à la Défense Robert Gates aurait un jour dit au général Jones que M. Donilon serait "un désastre" comme conseiller à la sécurité nationale.

Première publication : 08/10/2010

  • ÉTATS-UNIS

    Tout ce qu'il faut savoir sur les élections américaines de mi-mandat...

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Les jeunes resteront-ils fidèles à Obama pour les élections de mi-mandat ?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)