Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Journée la plus meurtrière à Gaza depuis le début l'opération israélienne

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le gouvernement entérine un plan de relance de 44 milliards d'euros

©

Vidéo par Nathalie TOURRET

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/10/2010

Après le programme de soutien à l'activité de 8 milliards d'euros adopté en septembre, le gouvernement nippon a voté le principe d'un plan de relance de 44 milliards d'euros, financé par un supplément budgétaire qui sera proposé au Parlement.

AFP - Le gouvernement japonais a approuvé vendredi le principe d'un plan de relance de 5.050 milliards de yens (44 milliards d'euros) pour soutenir l'économie nippone menacée par la déflation, la cherté du yen et le ralentissement de la croissance mondiale.

Le Premier ministre de centre-gauche, Naoto Kan, avait déjà fait adopter par son équipe un programme de soutien à l'activité de 920 milliards de yens (plus de 8 milliards d'euros) au début du mois de septembre.

Le nouveau train de mesures décidé vendredi est censé donner un coup de pouce de 0,6% au PIB, selon le gouvernement.

Le nouveau plan sera financé par une rallonge budgétaire qui sera soumise au Parlement. Le gouvernement espère préparer le projet de loi de demande de crédits supplémentaires d'ici à la fin du mois.

Le Premier ministre souhaite une adoption très rapide, ce qui exige le soutien d'élus de l'opposition, le Parti Démocrate du Japon (PDJ) de M. Kan n'ayant pas la majorité requise à la Chambre haute.

"Ces mesures découlent de propositions soumises par le parti au pouvoir et les formations de l'opposition", a souligné M. Kan en conseil des ministres, selon les propos rapportés par l'agence Kyodo.

Par ce nouveau plan de soutien, le gouvernement entend contrer les effets néfastes de la vigueur du yen sur les firmes exportatrices nippones et sur leurs sous-traitants locaux.

Il veut aussi combattre la déflation qui freine l'activité en conduisant les entreprises à réduire leurs coûts, limiter leurs investissements et geler la progression des salaires.

Victime d'une violente récession en 2008-2009, l'économie de l'archipel a redémarré dans le courant de l'année dernière, principalement grâce aux exportations. La croissance semble toutefois marquer le pas ces derniers mois à cause de l'essouflement de la demande à l'étranger.

En outre, plusieurs dispositifs de soutien public à la consommation intérieure sont arrivés à terme ou s'achèveront dans les prochains mois, ce qui risque de donner un nouveau coup de frein à plusieurs secteurs.

L'exécutif, pressé par les milieux d'affaires et les citoyens inquiets, souhaite restimuler l'activité économique, en mettant l'accent sur cinq aspects jugés prioritaires: l'emploi, la croissance économique, l'aide sociale, l'économie régionale et la révision des réglementations perçues comme handicapantes.

Les détails du projet doivent encore être précisés, mais il incluerait aussi plusieurs dizaines de milliards de yens pour financer la diversification des zones d'achat de ressources minérales essentielles pour les industries de pointe japonaise.

Le Japon est tributaire de la Chine pour l'approvisionnement en "terres rares", ce qui constitue un danger au moment où les autorités chinoises ont décidé d'en réduire les exportations et se servent de leur monopole de fait comme instrument de pression dans les négociations diplomatiques.

Les mesures gouvernementales pour contrer les effets nocifs de la déflation et de la cherté du yen s'ajoutent aux dispositifs d'assouplissement monétaire récemment décidés par la Banque centrale du Japon (BoJ).

L'institut d'émission, pressé par le gouvernement, a ramené cette semaine son taux directeur au jour le jour à zéro et adopté de nouvelles modalités pour abreuver le marché de liquidités. La BoJ souhaite de la sorte encourager la baisse des taux à court et long terme afin de faciliter l'investissement et l'octroi de crédits.

La lutte contre la vigueur du yen est toutefois rendue difficile par la tendance baissière du dollar qui résulte des craintes relatives à la conjoncture américaine.

Première publication : 08/10/2010

  • CHINE-JAPON

    Tokyo et Pékin jouent la carte de l'apaisement diplomatique

    En savoir plus

  • JAPON

    Tokyo vend ses yen pour affaiblir le cours de sa monnaie

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)