Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

Moyen-orient

La Ligue arabe laisse Abbas libre de reprendre les pourparlers avec Israël

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/10/2010

Réunis à Syrte en Libye, les États membres de la Ligue arabe ont décidé de laisser toute latitude au président de l'Autorité palestinienne dans les négociations de paix avec Israël.

REUTERS - Les dirigeants des pays membres de la Ligue arabe réunis à Syrte, en Libye, estiment que les négociations directes avec Israël n'ont mené à rien pour le moment, mais laisseront au président palestinien Mahmoud Abbas les mains libres pour les poursuivre ou non.

Ce dernier a exposé à ses pairs arabes son refus de poursuivre ces négociations directes avec l'Etat juif, relancées il y a cinq semaines à Washington, si Israël ne gèle pas totalement ses activités de colonisation juive dans les territoires occupés.

"La colonisation est un obstacle aux négociations et crée un climat dans lequel on peut reprocher à Israël seul de faire obstruction au processus", a dit le porte-parole d'Abbas à Reuters.

Devant l'attitude "très, très négative d'Israël, le sommet de la Ligue arabe suggérera des voies alternatives aux stériles négociations directes entre Israéliens et Palestiniens sous l'égide des Etats-Unis, a promis le secrétaire général de l'organisation, l'Egyptien Amr Moussa.

Première publication : 08/10/2010

  • PROCHE-ORIENT

    Abbas exige d'Israël la prolongation du gel de la colonisation

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Abbas décidera de la poursuite du dialogue avec Israël "après le 4 octobre"

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Le dialogue israélo-palestinien suspendu au "gel" de la colonisation

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)