Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Les djihadistes sont des traîtres à la nation"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Un ministère et une journée pour lutter contre la solitude

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La Tunisie retirée de la liste noire de l'Union européenne sur l'évasion fiscale

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

En direct de Davos - Bertrand Badré : "L'heure est à l'optimisme, c'est là qu'il faut commencer à être prudent"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Julien Dray : "Nous travaillons pour les GAFA, nous devons donc être rémunérés"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Julien Dray : "Inutile de se déclarer candidat avant le congrès, ce n'est pas un casting"

En savoir plus

FOCUS

Namibie : des communautés massacrées au début du 20e siècle demandent réparation à l’Allemagne

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Dilma Rousseff : "Le procès de Lula est truffé d'erreurs"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mélanie Thierry bouleversante dans "La douleur"

En savoir plus

Moyen-orient

La Ligue arabe laisse Abbas libre de reprendre les pourparlers avec Israël

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/10/2010

Réunis à Syrte en Libye, les États membres de la Ligue arabe ont décidé de laisser toute latitude au président de l'Autorité palestinienne dans les négociations de paix avec Israël.

REUTERS - Les dirigeants des pays membres de la Ligue arabe réunis à Syrte, en Libye, estiment que les négociations directes avec Israël n'ont mené à rien pour le moment, mais laisseront au président palestinien Mahmoud Abbas les mains libres pour les poursuivre ou non.

Ce dernier a exposé à ses pairs arabes son refus de poursuivre ces négociations directes avec l'Etat juif, relancées il y a cinq semaines à Washington, si Israël ne gèle pas totalement ses activités de colonisation juive dans les territoires occupés.

"La colonisation est un obstacle aux négociations et crée un climat dans lequel on peut reprocher à Israël seul de faire obstruction au processus", a dit le porte-parole d'Abbas à Reuters.

Devant l'attitude "très, très négative d'Israël, le sommet de la Ligue arabe suggérera des voies alternatives aux stériles négociations directes entre Israéliens et Palestiniens sous l'égide des Etats-Unis, a promis le secrétaire général de l'organisation, l'Egyptien Amr Moussa.

Première publication : 08/10/2010

  • PROCHE-ORIENT

    Abbas exige d'Israël la prolongation du gel de la colonisation

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Abbas décidera de la poursuite du dialogue avec Israël "après le 4 octobre"

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Le dialogue israélo-palestinien suspendu au "gel" de la colonisation

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)