Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Kim Jong-un apparaît en public lors d'une parade militaire à Pyongyang

Vidéo par Sonia DRIDI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/10/2010

Kim Jong-un, successeur présumé de son père Kim Jong-il à la tête de la Corée du Nord, est apparu en public ce dimanche pour l'une des premières fois, à l'occasion d'une parade militaire à Pyongyang.

AFP - Le chef du régime nord-coréen, Kim Jong-Il, et son fils et successeur présumé Kim Jong-Un, assistaient dimanche à Pyongyang à une gigantesque parade militaire pour le 65e anniversaire de la fondation du parti communiste nord-coréen, ont rapporté les médias d'Etat.

La présence du plus jeune fils et dauphin présumé de Kim Jong-Il n'a pas été rapportée par les médias d'Etat nord-coréens, mais l'agence sud-coréenne Yonhap a confirmé sa présence, visible également sur les images de la cérémonie retransmises en direct par des chaînes de télévision internationales.

La conférence du parti communiste, le 30 septembre 2010.

La parade militaire doit voir défiler 20.000 militaires, des missiles, des chars et d'autres armements, tandis qu'un rassemblement réunira environ cent mille civils, avait indiqué plus tôt Yonhap.

Ces célébrations interviennent moins de deux semaines après que Kim Jong-Il, 68 ans, a promu son fils Kim-Jong-Un au rang de général quatre étoiles et lui a confié deux postes cruciaux au Parti des Travailleurs de Corée, confirmant ainsi son statut de dauphin.

La veille, le père et le fils Kim avaient fait une première apparition ensemble à une autre cérémonie célébrant le 65e anniversaire de la création du Parti des Travailleurs de Corée, parti communiste et parti unique, pivot, avec l'armée, du régime stalinien fondé en 1948.

Leur apparition aux jeux collectifs "Arirang", dans un stade de Pyongyang, avait déclenché les applaudissements de dizaines de milliers de Nord-Coréens présents et a même fait couler quelques larmes d'émotion, selon les images diffusées par la télévision d'Etat.

Une délégation chinoise, conduite par un haut responsable du Parti communiste chinois, Zhou Yongkang, assistait à la cérémonie et a rencontré Kim Jong-Un, avait annoncé de son côté l'agence Chine nouvelle.

Kim Jong-Un était assis aux côtés de Zhou Yongkang, a indiqué pour sa part l'agence japonaise Kyodo, une position soulignant l'ascension soudaine au plus haut échelon du fils du dirigeant coréen et l'importance que Pyongyang accorde à ses liens avec la Chine, seul allié de cette puissance nucléaire isolée.
 

Première publication : 10/10/2010

  • COREE DU NORD

    Kim Jong-un, le mystérieux dauphin rouge nord-coréen

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)