Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Un projet d'attentat jihadiste déjoué contre la Commission européenne à Bruxelles

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Asie - pacifique

L'épouse de Liu Xiaobo est assignée à résidence à Pékin

Vidéo par Joris Zylberman

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/10/2010

Lu Xia, l'épouse du prix Nobel de la paix et dissident chinois Liu Xiaobo, a confirmé avoir été arrêtée par la police et assignée à résidence à Pékin après avoir rendu visite à son mari emprisonné.

AFP - L'épouse du dissident chinois Liu Xiaobo, prix Nobel de la paix 2010, a confirmé être assignée à résidence à Pékin, sans pouvoir être jointe par téléphone, dans un court message transmis par Twitter.
   

Le Prix Nobel de la Paix peut-il être un levier sur la Chine ?

"Mes amis, je suis de retour à la maison. Le 8 (octobre), j'ai été placée en résidence surveillée. J'ignore quand je serai en mesure de voir qui que ce soit", a indiqué Liu Xia dans ce texte apparu dimanche soir sur le service de microblogs.
   
L'assignation à résidence de Liu Xia avait été déjà annoncée dimanche par l'organisation américaine de défense des droits de l'Homme Freedom Now.
   
"Mon téléphone portable est hors d'usage et je ne peux ni recevoir ni donner des appels", a ajouté Mme Liu, qui faisait l'objet d'une surveillance policière rapprochée ces dernières semaines.
   
Elle a précisé avoir rendu visite à son mari, incarcéré dans une prison dans le nord-est de la Chine, pour lui annoncer samedi qu'il s'était vu décerner vendredi le Nobel de la paix.
   
"J'ai vu Xiaobo, et je lui ai dit le 9 (octobre) dans sa prison qu'il avait remporté le prix. Je vous en dirai davantage plus tard. S'il-vous-plaît, tous autant que vous êtes, aidez-moi à communiquer grâce à Twitter. Merci",  poursuivait le message.
   
La police interdisait lundi aux journalistes d'approcher le domicile de Liu Xia à Pékin, selon un reporter de l'AFP sur place.
   
Devant l'immeuble où elle réside étaient positionnés de nombreux policiers et gardes de sécurité, en civil ou en uniforme, qui vérifiaient les identités et filtraient les personnes entrant dans le bâtiment.
   
Liu Xiaobo, 54 ans, purge une peine de 11 ans de prison après avoir été l'un des auteurs de la "Charte 08", un texte qui réclamait une Chine démocratique.
   
Selon l'ONG Human Rights in China (HRIC), il a dédié son prix aux personnes mortes dans la répression du mouvement démocratique de la place Tiananmen de Pékin, déclenché par les étudiants en 1989.

Première publication : 10/10/2010

  • Prix Nobel de la paix

    Le dissident chinois emprisonné, Liu Xiaobo, apprend la nouvelle de son prix par sa femme

    En savoir plus

  • PRIX NOBEL

    La presse chinoise dénonce l'attribution du Nobel de la paix à Liu Xiaobo

    En savoir plus

  • PRIX NOBEL

    Le Nobel de la paix attribué au dissident chinois Liu Xiaobo

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)