Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quel avenir pour la SNCM?

En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

Asie - pacifique

L'épouse de Liu Xiaobo est assignée à résidence à Pékin

©

Vidéo par Joris Zylberman

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/10/2010

Lu Xia, l'épouse du prix Nobel de la paix et dissident chinois Liu Xiaobo, a confirmé avoir été arrêtée par la police et assignée à résidence à Pékin après avoir rendu visite à son mari emprisonné.

AFP - L'épouse du dissident chinois Liu Xiaobo, prix Nobel de la paix 2010, a confirmé être assignée à résidence à Pékin, sans pouvoir être jointe par téléphone, dans un court message transmis par Twitter.
   

Le Prix Nobel de la Paix peut-il être un levier sur la Chine ?

"Mes amis, je suis de retour à la maison. Le 8 (octobre), j'ai été placée en résidence surveillée. J'ignore quand je serai en mesure de voir qui que ce soit", a indiqué Liu Xia dans ce texte apparu dimanche soir sur le service de microblogs.
   
L'assignation à résidence de Liu Xia avait été déjà annoncée dimanche par l'organisation américaine de défense des droits de l'Homme Freedom Now.
   
"Mon téléphone portable est hors d'usage et je ne peux ni recevoir ni donner des appels", a ajouté Mme Liu, qui faisait l'objet d'une surveillance policière rapprochée ces dernières semaines.
   
Elle a précisé avoir rendu visite à son mari, incarcéré dans une prison dans le nord-est de la Chine, pour lui annoncer samedi qu'il s'était vu décerner vendredi le Nobel de la paix.
   
"J'ai vu Xiaobo, et je lui ai dit le 9 (octobre) dans sa prison qu'il avait remporté le prix. Je vous en dirai davantage plus tard. S'il-vous-plaît, tous autant que vous êtes, aidez-moi à communiquer grâce à Twitter. Merci",  poursuivait le message.
   
La police interdisait lundi aux journalistes d'approcher le domicile de Liu Xia à Pékin, selon un reporter de l'AFP sur place.
   
Devant l'immeuble où elle réside étaient positionnés de nombreux policiers et gardes de sécurité, en civil ou en uniforme, qui vérifiaient les identités et filtraient les personnes entrant dans le bâtiment.
   
Liu Xiaobo, 54 ans, purge une peine de 11 ans de prison après avoir été l'un des auteurs de la "Charte 08", un texte qui réclamait une Chine démocratique.
   
Selon l'ONG Human Rights in China (HRIC), il a dédié son prix aux personnes mortes dans la répression du mouvement démocratique de la place Tiananmen de Pékin, déclenché par les étudiants en 1989.

Première publication : 10/10/2010

  • Prix Nobel de la paix

    Le dissident chinois emprisonné, Liu Xiaobo, apprend la nouvelle de son prix par sa femme

    En savoir plus

  • PRIX NOBEL

    La presse chinoise dénonce l'attribution du Nobel de la paix à Liu Xiaobo

    En savoir plus

  • PRIX NOBEL

    Le Nobel de la paix attribué au dissident chinois Liu Xiaobo

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)