Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

FRANCE

Le prix Nobel d'économie Maurice Allais est décédé

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/10/2010

Le premier lauréat français du prix Nobel d'économie, Maurice Allais, est mort samedi à l'âge de 99 ans. Pionnier sur les théories des marchés, directeur de recherche au CNRS, il dénonçait les excès du libéralisme notamment l'endettement.

AFP - Maurice Allais, ingénieur général honoraire des mines, décédé samedi à 99 ans, était devenu en 1988 le premier lauréat français du prix Nobel d'économie.

Ce prix récompensait "ses travaux de pionnier sur la théorie des marchés et l'utilisation efficace des ressources", selon la Banque de Suède.

Né à Paris le 31 mai 1911, Maurice Allais, major de Polytechnique (1933), ingénieur du corps des mines et ingénieur-docteur de l'université de Paris, avait été professeur d'analyse économique à l'Ecole nationale supérieure des mines de Paris se 1944 à 1988.

Il avait été également professeur d'économie théorique à l'Institut de statistique de l'université de Paris (1947-68), et à l'Institut des hautes études internationales de Genève (1967-1970). A partir de 1970, il dirigeait le centre Clément-Juglar d'analyse monétaire de l'université de Paris-X.

Maurice Allais était parallèlement directeur de recherche au CNRS à partir de 1954.



Ses travaux ont essentiellement porté sur le développement de l'économie mathématique, notamment dans le domaine de la théorie de l'équilibre général, de la théorie du capital, de la théorie des choix, et de la théorie monétaire.

Pionnier des analyses monétaires macrodynamiques, l'économiste, qui dénonçait les excès du libéralisme, notamment l'endettement, a fait autorité pour ses études théoriques du risque, illustrées par son célèbre paradoxe: "moins le risque est grand, plus les spéculateurs fuient".

Retraité en 1980, le professeur Allais est devenu membre de la société internationale d'économétrie, de l'Institut international de statistique, membre associé de l'US National Academy of Sciences (1989), Membre d'honneur de l'American Economic Association, membre de l'Académie des sciences morales et politiques (1990).

Il était l'auteur de nombreuses études d'économie théorique et appliquée et d'une quarantaine de livres, notamment: "Traité d'économie pure" (1994), une réédition de "A la recherche d'une discipline économique (1943), "Economie et intérêt" (1999) dont une partie avait été publiée en 1946, "L'Impôt sur le capital et la réforme monétaire" (1977 et 1988), "La Théorie générale des surplus" (1978 et 1989).

Il a également publié plusieurs livres sur la mondialisation et l'Europe, comme "Erreurs et impasses de la construction européenne (1992), ou "Nouveaux combats pour l'Europe: 1995-2002" publié en 2003.

Maurice Allais était Grand officier de la Légion d'honneur, médaille d'or du CNRS (1979), Grand officier de l'Ordre national du mérite.

Première publication : 10/10/2010

  • PRIX NOBEL

    Un Français parmi les favoris pour le Nobel de l'économie

    En savoir plus

  • PRIX NOBEL

    Le Nobel de physique à deux scientifiques pour leurs travaux sur le graphène

    En savoir plus

  • SCIENCES

    Le prix Nobel de physique Georges Charpak tire sa révérence

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)