Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Allemagne – Argentine : suivez la finale en direct

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Moyen-orient

Les Palestiniens refusent les nouvelles conditions de Netanyahou

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/10/2010

L'Autorité palestinienne a rejeté la proposition du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou (photo), d'un nouveau gel sur la colonisation en Cisjordanie en échange de la reconnaissance d'Israël comme "État-nation du peuple juif".

AFP - Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a proposé lundi un nouveau moratoire sur la colonisation en échange de la reconnaissance d'Israël comme "Etat du peuple juif", un marché aussitôt rejeté par les Palestiniens comme "sans rapport avec le processus de paix".

"Si la direction palestinienne dit sans ambiguïté à son peuple qu'elle reconnaît Israël comme l'Etat-nation du peuple juif, je serai prêt à réunir mon gouvernement pour demander un nouveau moratoire sur la construction" dans les colonies juives de Cisjordanie occupée, a déclaré M. Netanyahu à l'ouverture de la session d'hiver du Parlement israélien.

"J'ai déjà transmis ce message via des canaux discrets et maintenant je le dis en public", a précisé M. Netanyahu lors d'un discours retransmis en direct à la télévision.

"Quoi d'autre pourrait convaincre le gouvernement, et davantage encore les citoyens d'Israël, que les Palestiniens sont vraiment prêts à vivre avec nous en paix? Quelque chose qui indiquerait un véritable changement du côté palestinien", s'est interrogé M. Netanyahu, assurant qu'un tel engagement témoignerait de la sincérité de la volonté de paix des Palestiniens.

"Cette question n'a pas de rapport avec le processus de paix ni avec les obligations qu'Israël n'a pas remplies. Nous la rejetons aussi bien en bloc que dans le détail", a déclaré à l'AFP le principal négociateur palestinien, Saëb Erakat.

Israël est sous intense pression internationale, en particulier américaine, pour consentir à renouveler le moratoire sur les nouvelles constructions dans les colonies de Cisjordanie qui a expiré le 26 septembre, faute de quoi le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas a prévenu qu'il ne continuerait pas les négociations.

Les Palestiniens ont rejeté à plusieurs reprises l'exigence de M. Netanyahu portant sur le caractère juif de l'Etat, arguant qu'ils reconnaissent déjà Israël, qui n'avait jusqu'alors jamais posé cette condition à l'établissement de relations diplomatiques avec d'autres pays, y compris avec les Etats arabes signataires d'un traité de paix avec Israël.

 

Première publication : 11/10/2010

  • PROCHE-ORIENT

    La Ligue arabe laisse un mois aux États-Unis pour sauver les négociations de paix

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Des raids aériens israéliens font quatre blessés à Gaza

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)