Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Amériques

Une juge bloque la loi sur le tabou homosexuel dans l'armée américaine

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/10/2010

Une juge fédérale a interdit l'application de la loi "Don't ask, don't tell" obligeant les militaires américains à taire leur orientation sexuelle. À son arrivée au pouvoir, Barack Obama s'était prononcé pour l'abolition de cette disposition.

AFP - Une juge fédérale américaine a bloqué mardi l'application de la loi interdisant aux soldats de révéler leur orientation sexuelle, exigeant de l'administration Obama qu'elle suspende "immédiatement" toute exclusion de l'armée pour ce motif.

La juge Virginia Phillips du tribunal fédéral de Los Angeles a estimé que la loi "ne respecte pas les droits fondamentaux des militaires américains, viole le droit à une application égalitaire de la loi et le droit à la liberté d'expression".

Elle a par conséquent "interdit" aux Etats-Unis d'"appliquer la loi 'Ne rien demander, ne rien dire' et à la mettre en oeuvre contre n'importe quelle personne sous leur juridiction ou leurs ordres".

La juge Phillips ordonne enfin que "le secrétaire à la Défense suspende ou interrompe toute enquête, renvoi ou procédure en cours entamé en vertu de la loi 'Ne rien demander, ne rien dire'", ("Don't ask, don't tell").

Le président américain Barack Obama s'est prononcé pour l'abolition de cette loi adoptée en 1993 sous l'administration Clinton. La Chambre des représentants a voté le texte la supprimant fin mai mais le Sénat a refusé le 21 septembre d'ouvrir les débats sur l'abolition.
 

Première publication : 12/10/2010

  • ÉTATS-UNIS

    Le Sénat maintient la loi forçant les soldats homosexuels au silence

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le tabou de l'homosexualité dans l'armée en passe d'être levé par le Congrès

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Un haut gradé se dit pour la levée du tabou de l'homosexualité dans l'armée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)